cépée

 

définitions

cépée ​​​ nom féminin

Sylviculture Touffe de jeunes tiges de bois, de rejets qui sortent d'une souche.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle s'assit à l'ombre d'une cépée de châtaignier, et, s'allongeant, elle posa sa tête sur son bras, comme elle faisait chaque soir pour s'endormir.Hector Malot (1830-1907)
Un peu plus loin, un cri bien connu frappa mon oreille, et deux coqs faisans qui venaient de partir d'une cépée s'envolèrent à tire-d'aile.Amédée Achard (1814-1875)
Par une belle nuit d'été elle pouvait très bien coucher en plein air, à l'abri d'un arbre ou d'une cépée.Hector Malot (1830-1907)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SEPÉE » s. f.

Touffe de plusieurs arbres qui ont poussé d'un même tronc ou racine. Voilà cinq ou six chesnes assez gros qui ne font qu'une même sepée. Il faut avoir soin d'arracher d'un pré les aulnes qui viennent en sepées, car en peu de temps elles occupent la moitié du pré.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020