Email catcher

chaperon

Définition

Définition de chaperon ​​​ nom masculin

anciennement Capuchon. « Le Petit Chaperon rouge » (conte de Perrault).
Coiffe de cuir servant à aveugler les oiseaux de fauconnerie.
au figuré, anciennement Personne qui accompagnait une jeune fille ou une jeune femme par souci des convenances. ➙ duègne.
par extension Personne qui en accompagne une autre pour la surveiller.

Synonymes

Synonymes de chaperon nom masculin

duègne, protectrice, gouvernante (vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot chaperon

Son chaperon se met en quatre pour lui donner toutes ses clés.Ouest-France, 27/11/2018
Dans le même ordre d'idée, le petit chaperon rouge est un groupe nominal de genre masculin, même si l'individu ainsi désigné est une petite fille.Le Français Aujourd'hui, 2016, Karine Meshoub-Manière (Cairn.info)
Les murs des jardins, garnis à leur chaperon de morceaux de bouteilles, étaient chauds comme le vitrage d'une serre.Gustave Flaubert (1821-1880)
Une confrérie de charité est une association de paroissiens, appelés charitons ou frères de charité, revêtus de leur chaperon de couleur noire.Ouest-France, 20/11/2019
Il invente tout : non seulement l'écriture, œuvre d'art incomparable, mais le chaperon lui-même, rouge de surcroît.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2005, Anne-Marie Garat (Cairn.info)
Il a la tête enveloppé d'une espèce de chaperon qui, après avoir fait le tour du front, passe sous le col.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On s'y installait paisiblement, avec une certaine élégance, on y recevait des visites, on en sortait le matin, le soir même, avec un chaperon convenable.George Sand (1804-1876)
Il fait des chaperons à ses pies-grièches avec du cuir rouge.Jean Héroard (1551-1628)
Car il y a bien longtemps, c'était elle qui était le petit chaperon rouge !Ouest-France, 28/04/2019
Le chaperon, c'est-à-dire le bord de la tête, large et plate, est crénelé de six dentelures angulaires rangées en demi-cercle.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Il fallait quelquefois se muer en pasteur, en sauveteur ou encore en chaperon pour les femmes ou les enfants non accompagnés.Le Mouvement Social, 2015, Martha S. Jones (Cairn.info)
La pièce mêle théâtre et musique ancienne et met en scène un personnage rouge par son chaperon.Ouest-France, 08/02/2019
Tantôt lieu initiatique où le valeureux chevalier éprouve son courage, tantôt lieu inquiétant où le loup dévore le chaperon rouge.Ça m'intéresse, 11/08/2021, « Les bienfaits de la forêt »
À nouveau, théâtre et musique se mêleront dans ce conte baroque et sanguinolent qui met en scène un personnage rouge par son chaperon.Ouest-France, 05/11/2019
Elle devait sortir de l'enfance, de cette vie de jeune fille romaine, obligée de rester chez elle ou de ne sortir qu'accompagnée d'un chaperon.Adolescence, 2008, Marthe Coppel-Batsch † (Cairn.info)
Le rouge est à l'honneur avec des coquelicots géants et le petit chaperon rouge.Ouest-France, 13/10/2018
Elle expose le chaperon aux féroces dangers de la forêt afin de soulager sa propre mère.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2005, Séverine Lebrun (Cairn.info)
Elle était le petit chaperon rouge et se rendait dans la forêt, pour aller voir sa grand-mère, mais elle ne l'a pas trouvée.Topique, 2016, Eva D. Papiasvili, Linda A. Mayers (Cairn.info)
Les femmes avaient interdiction de sortir sans un chaperon masculin et de travailler, les filles d'aller à l'école.Ouest-France, Klervi DROUGLAZET, 20/08/2021
Toutes ces fillettes en robes blanches lui apparaissent dans leurs joyeux costumes : laitières, chaperons rouges, alsaciennes, folies et marquises.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CHAPERON s. m.

Ancien habillement de teste, tant pour les hommes que pour les femmes. Le chaperon à l'égard des hommes étoit une coëffure de drap bordée de fourrures par devant, qui avoit une longue queuë pendante par derriere. C'étoit l'habillement de teste que les Officiers portoient autrefois. Les Magistrats en avoient de rouges fourrez de peaux blanches, & les Advocats de noirs fourrez des mêmes peaux. L'aumusse des Chanoines étoit aussi une espece de chaperon qu'ils portoient en teste, qu'on appelloit capulare. Depuis les gens de robbe l'ont mis sur l'espaule, & les Chanoines sur le bras. Borel remarque que ce fut un nommé Patrouillet qui changea l'usage des chaperons, & qui amena la mode des bonnets quarrez. Menage dit que les gens d'Eglise portoient un chaperon de diverses couleurs. En general les chaperons étoient portez tant par les Grands Seigneurs que par le peuple ; & on saluoit en le reculant un peu, comme font maintenant les Moines. Cette mode a duré en France pendant la I. II. & III. Race jusqu'à Charles V. VI. & VII. sous le regne desquels on portoit encore ces chaperons à longue queuë, que les Docteurs & Licentiez ont retenu pour marque de leurs degrez, & qu'ils ont fait descendre de leur teste sur l'espaule : ce qui se prouve par plusieurs anciennes medailles, monnoyes & figures.
 
A l'égard des femmes, le chaperon étoit une bande de velours qu'elles portoient sur leurs bonnets ; & c'étoit une marque de bourgeoisie. Ce mot vient de capperone, qui a été fait de cappa. Menage.
 
On appelle aussi une vieille, un grand chaperon, sous la conduitte de laquelle on met les jeunes filles. Il n'est pas honneste à des filles de s'aller promener, si elles n'ont quelqu'un qui leur serve de grand chaperon.
 
CHAPERON, est une marque de Docteur ou de Licentié aux Arts, en Theologie, Jurisprudence & Medecine, laquelle se porte sur l'espaule gauche, & qui est de même forme que ce que les Anciens mettoient sur leur teste pour la couvrir. Ceux qui portent le deuil mettent une grande piece d'estoffe quarrée au haut de leur robbe, qui traverse d'une espaule à l'autre, qui s'appelle aussi chaperon, parce qu'elle servoit autrefois à mettre autour de la teste. On disoit alors, Ce sont trois testes en un chaperon, au lieu qu'on dit maintenant, Ce sont trois testes en un bonnet.
 
CHAPERON, est aussi le devant d'une robbe de deuil, dont on ne se sert plus que dans les grandes ceremonies, lequel pend presque sur les genoux, & qui cache entierement le visage.
 
CHAPERON, en termes de Fauconnerie, est le morceau de cuir dont on couvre la teste des oiseaux de leurre. Les chaperons sont marquez par points depuis un jusqu'à quatre. Le premier d'un point est propre au tiercelet de faucon.
 
On appelle aussi chaperon, Cette partie du fourreau des pistolets qui sert à les couvrir quand il pleut.
 
CHAPERON, en termes de Maçonnerie, est un petit rebord de deux ou trois doits qu'on fait aux faistes des murs de closture, & qui fait connoistre à qui appartient le mur. Ainsi quand le chaperon n'est que d'un costé, il appartient à celuy dont il ferme l'heritage. Quand il est des deux costez, c'est une marque que le mur est mitoyen.
 
CHAPERON, en termes d'Esperonnier, est ce qui termine une embouchure à escache, & par où on l'assemble avec la branche.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.