protecteur

 

définitions

protecteur ​​​ , protectrice ​​​ nom et adjectif

nom
Personne qui protège, défend (les faibles, les pauvres, etc.). ➙ défenseur. Le protecteur de la veuve et de l'orphelin.
Personne qui protège, qui patronne qqn.
Le protecteur d'une prostituée, son souteneur.
au Québec Protecteur du citoyen, qui défend le citoyen face à l'administration. ➙ médiateur, ombudsman.
Personne qui favorise la naissance ou le développement (de qqch.). Un protecteur des arts. ➙ mécène.
Histoire État qui établit un protectorat* sur un autre.
adjectif
Qui remplit son rôle de protection à l'égard de qqn, qqch. Société protectrice des animaux (SPA).
(choses) Qui protège. Crème protectrice pour le visage.
Qui exprime une intention bienveillante et condescendante. Un ton protecteur.
 

synonymes

protecteur, protectrice nom

bienfaiteur, ange gardien, appui, dieu tutélaire, mécène, soutien, support, tuteur

défenseur, champion, gardien, pilier, sauveur

[saint] patron

chaperon, chevalier servant

proxénète, souteneur, mac (argot), maquereau (familier), alphonse (familier, vieux), jules (familier, vieux), julot (familier, vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne pouvait cependant entretenir de coupables liaisons avec une jeune fille d'une si haute naissance, dont le roi était le protecteur et en quelque sorte le tuteur.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
La première, c'est que le système protecteur est une déception, et qu'il trompe même ceux qu'il prétend favoriser.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Après que mes parents furent rassurés à ce sujet, ils se tourmentèrent de me voir sans protecteur.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Il lui semblait qu'elle n'avait plus longtemps à vivre, et elle frémissait à l'idée de laisser sa fille sans autre protecteur que le comte...Émile Gaboriau (1832-1873)
Or, nous ne devons pas perdre de vue que l'écran protecteur que l'euro a érigé autour de nos économies n'est pas tombé du ciel.Europarl
Victor comprit que son protecteur voulait faire cesser cette scène touchante ; il se retourna, et prit sur lui de marcher, et de suivre sa route sans s'arrêter une seconde fois.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
La campagne contre le régime protecteur est une de celles qui ont été conduites par les chefs sous la sauvegarde et l'autorité du principe.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Nous sommes dans un cas particulier, celui de la constitution portugaise, qui prévoit, dans son article 157, un régime d'immunité particulièrement protecteur pour les députés.Europarl
Nous devons également nous féliciter parce qu'elle identifie différentes catégories, elle favorise le caractère protecteur des reboisements et pas exclusivement la production de bois.Europarl
Mettons donc que le blé, qui se serait vendu 19 francs sous un régime libre, s'est vendu 20 francs sous le système protecteur.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Là est son isolement, sa faiblesse et sa dépendance ; là aussi la tentation de se créer un protecteur.Jules Michelet (1798-1874)
Ira-t-on, en ce sens, au delà de ce qu'on a fait savoir verbalement au grand protecteur.Dorothée de Dino (1793-1862)
Sa protection s'étendit à tous : ceux même qu'elle n'ordonna point, elle les couvrit du signe protecteur de la tonsure.Jules Michelet (1798-1874)
Ce cher protecteur, j'allais donc le voir, une fois de plus, devant moi, ridicule et démasqué, suppliant peut-être !...Octave Mirbeau (1848-1917)
Regardez autour de vous, depuis que votre ami... votre seul protecteur est parti... à qui demander conseil ?Eugène Sue (1804-1857)
Ma sœur ne se sépara de son époux qu'en versant des larmes amères ; celui-ci m'engagea à ne point la quitter pendant son absence, et à être son protecteur.Paul de Kock (1793-1871)
Il y a sans doute, parmi vous, beaucoup de personnes qui ne sont pas fixées sur les effets du régime protecteur.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Si, par l'effet du régime protecteur, j'en tire 150 francs, je le vendrai 3,000 francs.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Joséphine débutait sans recommandations, sans protecteur ; ce qui faisait supposer avec raison au vieux viveur, qu'on avait reconnu en elle des qualités vraiment supérieures.Jules Noriac (1827-1882)
N'êtes-vous pas frappés de ce fait, que le régime protecteur non-seulement n'avance plus, mais recule ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PROTECTEUR » s. m. « PROTECTRICE » s. f.

Qui prend en main la deffense des foibles, ou des affligez. Dieu & les Magistrats sont les Protecteurs de la veuve & de l'orphelin.
 
PROTECTEUR, se dit aussi d'un patron, de celuy qui a le soin des affaires ou de la fortune d'autruy. Cet homme a un puissant patron, un bon protecteur à la Cour. Chaque nation, chaque Ordre de Religieux a un Cardinal Protecteur à Rome. Cromwel s'est appellé Milord Protecteur en Angleterre.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020