chemise

 

définitions

chemise ​​​ | ​​​ nom féminin

Vêtement couvrant le torse (porté souvent à même la peau). ➙ argot liquette. Chemise d'homme. Col, pan de chemise. —  Être en chemise, sans autre vêtement. —  En manches de chemise : sans veston.
Chemise de nuit : vêtement de nuit (analogue à une robe).
Chemise d'uniforme de certaines formations politiques paramilitaires ; ces formations. Chemises rouges : partisans de Garibaldi. Chemises noires : fascistes. Chemises brunes : nazis.
locution Se soucier de qqch. comme de sa première chemise, n'y accorder aucun intérêt. —  Changer d'avis comme de chemise, en changer souvent. —  familier Être comme cul et chemise, inséparables.
Couverture (cartonnée, toilée) dans laquelle on insère les pièces d'un dossier.
Technique Revêtement de protection.
 

synonymes

chemise nom féminin

chemisier, corsage, liquette (familier), limace (argot)

couverture, dossier

chemise de nuit

nuisette, baby doll (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ses pieds étaient nus, sa chemise de flanelle ouverte sur sa poitrine, ses manches relevées jusqu'au coude.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Comme il avait une chemise presque neuve, votre sergent d'habillement n'a pas voulu le laisser enterrer avec.Georges Darien (1862-1921)
Il est corsaire, corsaire heureux, et de plus, un des mieux bâtis des jolis garçons que l'on ait vus sous une chemise de molleton rouge !Édouard Corbière (1793-1875)
Il a un habit neuf... et des bottes... et une chemise... et des bords à son chapeau...Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
On lui prépara un verre de skédam ; il le but sans mot dire, passa une chemise et se coucha sur le divan de la salle.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Enfin, je secouai au-dessus du feu le reste de mes vêtements dont je ne pouvais me défaire, et je remis la seule chemise et le seul pantalon qui me restaient.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Sur le dos je n'avais qu'une chemise de coton large et coupée à la mode de mon pays.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Quant à son col de chemise et à son col d'habit, c'étaient deux problèmes à étudier, mais également insolubles.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Il tourna vers moi un visage rebondi ; ses habits étaient râpés, mais le col de sa chemise était imposant.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Elle demeura tout debout comme une blanche apparition avec une simple chemise de la toile la plus transparente.Théophile Gautier (1811-1872)
Sur sa poitrine ensanglantée, et que laissait voir sa chemise entr'ouverte, pendait une plaque de cuir dont la vue m'intrigua beaucoup.Amédée Achard (1814-1875)
La figure ronde et rouge de l'époux sortait de sa chemise à jabot de mousseline, et son embonpoint débordait un pantalon de nankin ridiculement tendu sur ses flancs énormes.George Sand (1804-1876)
Il courut tout en chemise regarder par la fenêtre : la fenêtre donnait sur la cour.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils ont l'air fort satisfaits d'eux-mêmes ; assez râpés, et débraillés au possible, le gilet déboutonné, la chemise douteuse, la cravate de travers.Georges Darien (1862-1921)
Tiennette n'avait jamais laissé couler sa chemise sale sur ses talons avant d'avoir entonné la propre.Eugène Demolder (1862-1919)
Tu es bien heureux d'avoir mes beaux habits ; tu n'as jamais eu de chemise si fine et un si joli pantalon !Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je trouvai encore une mauvaise paire de souliers, mais pas de chemise, chose dont j'avais tant besoin ; le reste m'était tout à fait inutile.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Il en tira effectivement un peigne, une chemise, une paire de nappes, deux serviettes et un drap de lit.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si l'une se trouve sous les aisselles, l'autre est ce qu'on voit sous la chemise.Europarl
Il était vêtu d'un pourpoint de velours, avec quelques restes de taillades en satin qui laissaient voir la chemise par-dessous.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHEMISE » s. f.

La premiere piece d'un habillement, qu'on met immediatement sur la peau. Celuy qui donne la chemise au Roy est la personne de la plus grande qualité qui se trouve à son lever. On fait des chemises de toile de Hollande, de cotton, de chanvre. Estre en chemise, ou nud en chemise, c'est, N'avoir rien sur soy que sa chemise. On fait faire les amendes honorables aux criminels nuds en chemise, pour marque d'une plus grande infamie. Ce mot vient de camisia, que les Latins ont employé en cette signification, & qui se trouve dans la Loy Salique, qui a été fait de cama, mot étranger qui signifie un lit, comme il fait encore en Espagne, parce qu'on se servoit des chemises, quand on se mettoit au lit. Menage. Camisias vocamus, quòd in his dormiamus in camis, id est, in stratis nostris. Isidore.
 
On appelle aussi chemises, les aubes des Ecclesiastiques, dont le premier usage étoit pour les Lecteurs servans au Choeur. On trouve le mot de camisia dans St. Jerôme dans une Epistre ad Fabiolam.
 
On dit en termes de Guerre, qu'on a mis à un bastion ou autre ouvrage de terre, une chemise de pierre, pour dire, qu'on l'a revestu ou soûtenu d'une muraille. On dit plus ordinairement un ouvrage revestu.
 
On appelle aussi une chemise de maille, un corps de chemise fait de plusieurs mailles ou anneaux de fer qu'on met sous le pourpoint comme une arme deffensive.
 
On appelle chemise de Chartres, une petite medaille qu'on rapporte de Nostre Dame de Chartres, qui a deux petits ailerons faits comme les manches d'une chemise.
 
On dit, qu'un homme n'a pas une chemise à mettre à son dos, pour dire, qu'il est bien pauvre. On dit, qu'on l'a mis en chemise, pour dire, qu'on l'a entierement ruiné.
 
On dit aussi, qu'on mangera jusqu'à sa chemise à la poursuitte d'une affaire, pour dire, qu'on y despensera jusqu'au dernier sol de son bien.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020