chère

définitions

chère ​​​ nom féminin

littéraire Nourriture. locution Faire bonne chère, un bon repas.

synonymes

chère nom féminin

[littéraire] nourriture

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette ovation, chère collègue, vous montre à quel point nous sommes maintenant éclairés sur la transmission des principaux agrégats des comptes nationaux.Europarl
Voulez-vous, ma chère, vous bien mettre cela dans l'esprit, et me promettre de dire toujours que c'était moi qui étais votre ami ?Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Mon deuxième commentaire concerne une question très chère à mon cœur, à savoir la participation du capital privé dans le financement des programmes de cohésion.Europarl
S'il les nourrissait moins somptueusement qu'il se nourrissait lui-même, si, par exemple, on leur retranchait les épices, ils devaient faire maigre chère en vérité.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Nous craignons que ces organes ne deviennent permanents, ce qui, à son tour, donnerait naissance à une bureaucratie plus lourde et de plus en plus chère.Europarl
Vous avez observé, ma chère, combien je désire d'être chez moi ; vous n'en savez pas la raison ; écoutez ce que je vais vous dire.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Je constate par ailleurs une passion euphorique, chère collègue, pour galvauder gravement dans ce contexte le terme de « réutilisation ».Europarl
La consommation de la viande de mouton est en baisse, certains estimant qu'elle est trop chère et difficile à cuisiner.Europarl
L’humanité ne manquera probablement jamais de pétrole, mais l’extraction du pétrole restant deviendra si chère que nos économies seront forcées de s’en détourner.Europarl
Ce fut ainsi que je retrouvai ma pauvre chère mère, après avoir été séparé d'elle depuis que j'étais au monde.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Aujourd'hui enfin, après bien des traverses, je rencontre, par un hasard merveilleux, cette chère enfant, mon véritable trésor, que je préfère à tous les biens du monde.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
La distribution, de nos jours, est extrêmement compliquée et chère, demande de grandes quantités de produits et une bonne organisation et, souvent, dépasse les capacités des petites et moyennes entreprises.Europarl
Mais cela ne signifie pas pour autant qu'il faille nécessairement choisir l'offre la moins chère.Europarl
Chère collègue, le seul problème, c'est que nous nous occupons en ce moment d'une résolution de notre groupe.Europarl
Je regrette beaucoup de n'avoir pas pu voter en faveur de ce rapport, mais il remettait fondamentalement en cause une conviction qui m'est chère.Europarl
En effet, l'énergie produite à partir de sources renouvelables reste encore chère ; un grand nombre de pays ou de consommateurs n'ont tout simplement pas les moyens d'en payer le prix.Europarl
Cependant je ne te maudis point – dans ma tristesse, – je sens encore combien tu me fus chère.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
N'est-il pas paradoxal que nous octroyions la plupart des fonds disponibles pour l'agriculture à ceux dont la production est chère ?Europarl
Je suis moi-même concerné et ne peux m'empêcher de frissonner lorsque je pense à la dernière facture d'entretien, qui fut particulièrement chère.Europarl
La thérapie génique est pour le moment très chère et cela peut hypothéquer son accessibilité.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHERE » s. f.

Accueil gracieux, reception favorable. Ce Prince l'a receu favorablement, il luy a fait grand'chere, quand il luy a apporté cette nouvelle. quand on revoit un amy qu'on croyoit mort, on ne sçait quelle caresse, quelle chere luy faire. Ce mot de chere vient de l'Italien cera, ou ciera. On prononce chera, qui signifie visage, aussi-bien que cara en Espagnol, parce que les plus grands témoignages d'amitié paroissent sur le visage. Menage remonte plus haut, & prouve que cara a signifié aussi visage en Latin. On a dit aussi en Grec kara. Tous ces mots viennent du Latin caro.
 
CHERE, se dit par extension, des chiens, pour signifier les caresses qu'ils font à leurs maistres. Quand ce petit chien revoit sa maistresse, il ne sçait quelle chere luy faire.
 
CHERE, se dit au contraire en mauvaise part & en menaçant. Si je le tiens jamais, je luy feray bonne chere, je me vangeray.
 
CHERE, se dit aussi des repas qu'on donne à ses hostes, à ses amis. Cet homme fait grand'chere à tous ceux qui le viennent voir. On le dit aussi de la maniere de se traitter en famille, en particulier. C'est un avare qui fait maigre chere chez luy, il se laisse mourir de faim.
 
On dit proverbialement, Il n'est chere que d'avaricieux, quand il traitte, tout y va.