Email catcher

clopin-clopant

Définition

Définition de clopin-clopant ​​​ locution adverbiale

familier En clopinant. Aller clopin-clopant. ➙ cahin-caha. var. ro clopinclopant adverbe ​​​ .

Synonymes

Synonymes de clopin-clopant locution adverbiale

tant bien que mal, couci-couça (familier), cahin-caha (familier, vieilli)

Exemples

Phrases avec le mot clopin-clopant

Les voyageurs le suivirent clopin-clopant, demi-endormis, demi-éveillés, mais grognant tous avec un parfait ensemble.Alfred Assollant (1827-1886)
Et pour tous territoires, quelques rares lieux collectifs qui fonctionnaient clopin-clopant avec peu de moyens et un capital d'imagination dégradable à l'usage.Multitudes, 2010, Cathy Bernheim (Cairn.info)
Faisant ses étapes clopin-clopant, il se redressait à l'arrivée et courait partout comme un cerf.Charles Des Écores (1852-1905)
Même clopin-clopant, il est passé régulièrement encourager les siens aux entraînements.Ouest-France, 12/05/2018
Depuis qu'ils ne sont plus complètement cantonnés dans leur chambre, ils déambulent balin-balan, clopin-clopant, plus ou moins péniblement, pour la majorité encore plus à l'ouest qu'à l'accoutumée.Ouest-France, 28/05/2020
Je monte clopin-clopant jusqu'à la baraque des chaouchs.Georges Darien (1862-1921)
Le mot boitille, clopin-clopant, portant son passé dans de gros sacs qui poussent nombre à sourire.Ballast, 2015, Émile Carme (Cairn.info)
Il alla encore un peu, clopin-clopant ; mais, ses forces étant épuisées, il fut obligé de s'arrêter et de s'asseoir près de nous sur le seuil de la hutte.Jules Verne (1828-1905)
Ils apprennent aussi à marcher à leur manière et à marcher en avant : c'est ce que j'appelle aller clopin-clopant.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
La satisfaction semble avoir rajeuni notre mère ; le vieux père va quelquefois le dimanche, clopin-clopant, jusqu'à la place de la danse.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Faute d'expérience, il avait épuisé ses forces dès le second jour, et depuis lors il cheminait clopin-clopant.Lucien Biart (1828-1897)
Madame l'inspectrice, après s'être bien et dûment indignée, avait pris clopin-clopant le chemin de l'appartement de madame la directrice.Henry Gréville (1842-1902)
La vieille me regarda fixement dans les yeux, avec je ne sais quelle expression diabolique, puis continua sa promenade, clopin-clopant.Émile Blémont (1839-1927)
Elle en déduisait qu'elle avait toujours l'impression de courir, clopin-clopant, après les traces du personnage à jouer.L'en-je lacanien, 2017, Anita Izcovich (Cairn.info)
L'animal a débarqué clopin-clopant dans le café, et la mobilisation a été immédiate.Géo, 09/06/2016, « Istanbul : les chats comme des pachas ! »
Il a même un sourire de protection pour celui qui a trois pattes de naissance et qui va clopin-clopant dans la vie.George Sand (1804-1876)
Lever la robe, c'est marquer la traversée de cette frontière entre deux univers, et la bercer, au rythme du clopin-clopant, au-dessus de cette démarcation, c'est hésiter entre les deux.Ethnologie française, 2014, Sophie Ménard (Cairn.info)
Dresde marche clopin-clopant ; cependant, on y cherche, et on croit y trouver une solution.Dorothée de Dino (1793-1862)
Lespingrelet fut le premier qui accourut, clopin-clopant sur ses jambes torses, tenant une lanterne à la main.René Boylesve (1867-1926)
Les pauvres gens avançaient clopin-clopant ... ils paraissaient bien las ... bien tristes ... mais à la guerre comme à la guerre ... on ne peut pas avoir toujours ses aises.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.