Email catcher

clos

Définition

Définition de clos ​​​ , close ​​​ adjectif

littéraire Fermé. Volets clos. Trouver porte close : ne trouver personne. Maison close, de prostitution. locution En vase* clos.
Achevé, terminé. L'incident est clos.

Définition de clos ​​​ nom masculin

Terrain cultivé et fermé par des haies, des murs, des fossés.
Vignoble. Le clos Vougeot (bourgogne).

Synonymes

Synonymes de clos nom masculin

vignoble

Exemples

Phrases avec le mot clos

Il nous invita à le suivre dans un clos dont une petite barrière fermait l'entrée.Claude-François de Méneval (1778-1850)
On entendit dans les clos des appels aigres de vieilles.Eugène Demolder (1862-1919)
Autour, un clos herbeux, entouré de grands arbres.Paul Margueritte (1860-1918)
L'absence de masque dans les lieux publics clos sera bien sanctionnée.Capital, 19/07/2020, « Port du masque obligatoire : ce que vous risquez en… »
La bonne femme, bavarde et curieuse à l'excès, avait d'abord lié conversation avec le vieux baron ; puis elle l'avait engagé à parcourir son clos.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CLOS, OSE adj.

Qui est bien fermé. Ce jardin est bien clos. cette chambre est bien close. ce pourpoint est bien clos.
 
On appelle au Palais une audience à huis clos, les audiences qu'on donne hors des grandes audiences, & des jours ordinaires des rolles, à des jours & heures particulieres, pour l'instruction ou le jugement de quelques affaires provisoires & pressées ; quoy que maintenant les portes y soient ouvertes, & qu'on y plaide toutes sortes d'affaires. En ces audiences les Juges sont aux bas sieges, comme quand on rapporte les procés.
 
CHAMP CLOS, étoit un camp fermé de barrieres, où les anciens Chevaliers combattoient, & faisoient leurs tournois.
 
PASQUES CLOSES, est le Dimanche de Quasimodo, auquel jour se terminent les ceremonies de Pasques, & le temps de la Communion Pascale.
 
LETTRE CLOSE. Secret d'une affaire, dans lequel on ne peut penetrer. J'ay bien descouvert qu'ils tramoient quelque dessein, mais de sçavoir ce qu'ils ont resolu, c'est pour moy lettre close.
 
On dit aussi bouche close, à celuy à qui on recommande le secret de quelque affaire qu'on luy confie.
 
On dit aussi, qu'un homme doit estre tenu clos & couvert dans une maison qu'il louë, pour dire, que le proprietaire est tenu des grosses reparations, des couvertures, murailles, portes, & clostures.
 
Au figuré on dit qu'un homme se tient clos & couvert, pour dire, qu'il ne sort point, ou qu'il est en quelque lieu seur, lors qu'on le cherche pour le prendre.
 
On dit encore, qu'un homme demeure clos & couvert, pour dire, qu'il est retiré, qu'il ne se veut point mesler des affaires d'autruy, ni des affaires publiques, mais qu'il vit en repos dans sa famille.
 
On le dit aussi de celuy qui est discret, dissimulé, qui ne descouvre point ses pensées. On a fait plusieurs questions, plusieurs propositions à cet Ambassadeur, mais il est toûjours demeuré clos & couvert.
 
À YEUX CLOS. adv. Aveuglément, sans examiner une affaire. Il a tant de confiance en cet homme-là, qu'il signe à yeux clos tout ce qu'il luy presente.

Définition ancienne de CLOS s. m.

Enceinte de muraille pour faire un grand jardin. Un clos d'arbres fruitiers de 20. de 30. arpents. il y a des vignes enfermées dans son clos. Ce mot vient du Latin clausum & clausus.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.