coincé

définitions

coincé ​​​ , coincée ​​​ adjectif

familier Inhibé. Une fille coincée.

synonymes

coincé, coincée adjectif

[familier] complexé, inhibé, [air] constipé

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si on est encore coincé dans ce maquis de monopoles de droit public, on appelle en effet précisément de ses voeux que cela change.Europarl
C'est comme si un mécanisme depuis longtemps coincé recommençait à fonctionner.Europarl
Pour moi, en repoussant la porte qui se ferma, je me trouvai coincé, comme un renard au piège, le pouce entre les gonds.Romain Rolland (1866-1944)
Il me dit avoir été coincé dans un embouteillage.Europarl
Or, le gouvernement grec est coincé à l'intérieur de la camisole de force de l'euro.Europarl
J'étais coincé et une odeur de macchabée qui m'entre dans la gorge...Henri Barbusse (1873-1935)
J'espère qu'il n'est pas coincé dans un ascenseur, auquel cas la circonstance serait évidemment tout à fait atténuante.Europarl
Elle a procédé à certaines améliorations, ce qui montre bien que c'était nécessaire, pour que les portes s'ouvrent mieux, pour qu'on reste coincé moins longtemps.Europarl
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020