compasser

définitions

compasser ​​​ verbe transitif

vieux ou littéraire Régler minutieusement (ses actes). ➙ compassé.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je compasse

tu compasses

il compasse / elle compasse

nous compassons

vous compassez

ils compassent / elles compassent

imparfait

je compassais

tu compassais

il compassait / elle compassait

nous compassions

vous compassiez

ils compassaient / elles compassaient

passé simple

je compassai

tu compassas

il compassa / elle compassa

nous compassâmes

vous compassâtes

ils compassèrent / elles compassèrent

futur simple

je compasserai

tu compasseras

il compassera / elle compassera

nous compasserons

vous compasserez

ils compasseront / elles compasseront

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMPASSER » v. act.

Prendre ses mesures avec un compas, une regle, un cordeau, ou autres choses équivalentes. Le dessein de ce bastiment est bien compassé. cette carte est exacte & bien compassée.
 
COMPASSER, se dit aussi de certaines proportions qu'il faut garder pour rendre les choses agreables à la veuë, ou pour les menager. Vous avez mal compassé ce papier, il y a une marge trop grande par enhaut, trop petite par bas. si ce Tailleur eust bien compassé cette estoffe, il y en auroit eu assez pour faire un habit. ce discours est mal compassé, il est trop long en un endroit, & trop court en l'autre. On dit aussi, qu'un Escrivain compasse bien ses lettres, pour dire, qu'il les sait bien égaler.
 
COMPASSER, en termes de Guerre, se dit en parlant des mousquetaires. Compasser la mesche, c'est la mettre sur le serpentin en une disposition propre à tirer.
 
COMPASSÉ, ÉE. part. & adj. On dit qu'un homme est fort compassé, quand il est fort reglé, fort exact tant en ses moeurs qu'en ses paroles.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 22/09/2021