compatissant

définitions

compatissant ​​​ , compatissante ​​​ adjectif

Qui ressent ou manifeste de la compassion. Un regard compatissant.

synonymes

compatissant, compatissante adjectif

charitable, miséricordieux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au milieu même de ses égarements tous consécutifs d'un premier faux pas, elle gardait un cœur de femme tendre, compatissant, industrieux pour les malheureux et intrépide pour le sacrifice...Paul Mariéton (1862-1911)
Cependant, ce rapport est compatissant ; il peut nous inspirer de la satisfaction mais pas de la complaisance.Europarl
Mon père l'encourageait à la patience et à la prudence, tout en compatissant à ses peines.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Jamais la géométrie ou la médecine, le droit ou l'histoire, ne vous rendra aimant si vous êtes égoïste, doux et compatissant si vous êtes dur et brutal.Charles Turgeon (1855-1934)
Mais il finit par devenir vieux et mou et tendre et compatissant, ressemblant plus à un grand-père qu'à un père, mais ressemblant davantage encore à une vieille grand'mère chancelante.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
D'un abord froid, d'une conversation lourde et peu animée, il était humain et compatissant envers les pauvres, qu'il cherchait à arracher à la misère par le travail.Gustave Baguenault de Puchesse (1843-1922)
Ils ont pressenti en toi un homme de cœur, sensible à l'outrage, compatissant à la souffrance, ennemi des féroces et lâches passions.George Sand (1804-1876)
Mais, tel que je suis, je rends grâce au ciel qui m'a doué d'un caractère doux et compatissant, toujours porté à faire bien à tous et mal à personne.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si toutes les faiblesses le trouvaient compatissant, et toutes les souffrances sympathique, tous les vices le trouvaient sévère, et toutes les impostures impitoyable.George Sand (1804-1876)
Elle glissait au milieu d'eux et les regardait d'un air triste et compatissant ; parfois de ses petites mains elle essayait de soulever leurs fers.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Pour être riche, un homme n'est pas nécessairement « pire » s'il est compatissant, généreux, exempt d'avarice.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Le roi, curieux de toute science et compatissant à tous les maux, ne voulut pas s'éloigner ; il assistait à la consultation.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous pousserons la charité envers l'homme de talent qui a dû passer sous ces rudes fourches caudines de l'idée municipale, jusqu'à couvrir son nom d'un voile pudique et compatissant.Victor Fournel (1829-1894)
Soyez, par votre seule présence, le calme désaveu infligé à l'égarement des passions, le témoin dont le regard lucide et compatissant nous fait rougir de notre déraison !Romain Rolland (1866-1944)
Le compatissant ecclésiastique ranima le courage de la veuve, en lui promettant son fidèle intérêt.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Si le cœur compatissant du roi savait la pure vérité, tout changerait bientôt de face.Albert Du Casse (1813-1893)
Ce magistrat, compatissant à mon malheur, eut la bonté de mettre tous les égards et toutes les formes possibles dans l'accomplissement de sa pénible mission.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Elle est certaine qu'il viendra, qu'il ne dédaigne pas l'ouvrier, puisqu'il est compatissant au malheur de celui qui est son père.Hector Bernier (1886-1947)
Ne pouvant faire signe à aucun être compatissant ou désintéressé, il eût fallu remplir l'air de mes cris pour arriver à me faire entendre.George Sand (1804-1876)
Mon oncle eut l'air de se rendre à de si bonnes raisons, mais il était compatissant et plaignait la misère où les moines allaient tomber.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Vidéos "Figurez-vous", épisode 3 "Figurez-vous", épisode 3

Dans ce troisième épisode de « Figurez-vous », Julien Barret nous enseigne l’art de l’à-peu-près, arme absolue des humoristes.

Julien Barret 25/06/2021