convalescence

définitions

convalescence ​​​ nom féminin

Période de transition entre la fin d'une maladie et le retour à la santé. —  Être en convalescence.

synonymes

convalescence nom féminin

rétablissement, analepsie (Médecine)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le roi, après deux mois de convalescence, se trouva parfaitement rétabli : il n'exécuta pas néanmoins sitôt son dessein.Richard de Bury (1730?-1794?)
Il me semble que je le sens très bien à présent que je suis en convalescence.Charles Péguy (1873-1914)
Au reste, je ne saurais vous dire que sa convalescence aille comme je le désirerais.Denis Diderot (1713-1784)
Et c'est pourquoi, encore un coup, nous sommes convaincus que tout finira bien, que vous allez l'avoir cet été avec vous en convalescence.Émile Zola (1840-1902)
Après trois jours de plus de convalescence, je partis pour notre vieil endroit, afin de le mettre à exécution.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Je courus à l'adresse qu'on m'indiquait, m'imaginant trouver ma mère en convalescence, puisqu'elle se préoccupait de la jouissance d'un jardin.George Sand (1804-1876)
Et voilà qu'elle se lassait de la monotonie de sa vie rustique et qu'elle le relançait dans cette convalescence de son corps et de son esprit.Camille Lemonnier (1844-1913)
Comme nous sommes en convalescence d'une crise très complexe, nous devons tenter de donner un contenu à nos institutions et de les mettre en valeur.Europarl
De temps à autre, lorsqu’une personne âgée est malade et se trouve en convalescence à l’hôpital, elle tient avant tout à pouvoir rentrer chez elle se rétablir.Europarl
La supercherie, de momentanée, devint durable, quand, au cours d'une lente convalescence, la marquise se prit si fortement à l'illusion maternelle qu'il sembla trop barbare de la lui enlever.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais maintenant cette convalescence d'un long malheur est achevée ; nous nous sentons forts et nous voulons être utiles.Émile Souvestre (1806-1854)
J'ai été malade, il est vrai, l'hiver passé ; mais depuis ma convalescence je me porte, à peu près comme auparavant.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Foi d'homme, je voudrais bien qu'il me tambourinât sa convalescence sur le dos... ça le secouerait... n'est-ce pas, monsieur le médecin ?Eugène Sue (1804-1857)
Le directeur du jury d'accusation lui avait promis de le tenir au courant des progrès de la convalescence physique et morale de celui-ci.Paul Mahalin (1838-1899)
Le jeune homme va bien ; il sera sur ses pieds dans trois jours, et comme il n'a absorbé aucune substance hostile, il échappera à cette épouvantable maladie qu'on appelle convalescence.Paul Féval (1816-1887)
Je ne redoutais donc rien ; mais je sentais cependant tout ce que les tendres preuves de son constant attachement venaient d'ajouter de périls aux continuels tête-à-tête de ma pénible convalescence.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Pendant ce temps, j'ai fait plusieurs demandes aux officiers de santé pour obtenir une convalescence.Jacques Fricasse (1732-1802)
Elle est, à la fois, triste et heureuse pour moi, car elle a marqué et le début de ta convalescence et le commencement des souffrances de ta sœur.Georges Ohnet (1848-1918)
C'est donc une maison de convalescence et de régénération physique et morale pour les pauvres déshérités.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Fière de le voir redevenir vivant et beau, elle commença de l'aimer véritablement aux jours de convalescence, comme un être humain recréé par elle.Marcel Prévost (1862-1941)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONVALESCENCE » s. f.

Retour en santé. La convalescence est un état où il se faut bien ménager. Il ne faut point se remettre en voyage, qu'on ne soit en parfaite convalescence.