copieusement

 

définitions

copieusement ​​​ adverbe

Beaucoup ; abondamment. Manger copieusement. —  au figuré S'ennuyer copieusement.
 

synonymes

copieusement adverbe

abondamment, amplement, considérablement, largement, sacrément (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Labor avait la tête près du bonnet et, dans cette tête, étaient montées les chaudes fumées d'un vin copieusement bu.Eugène Chavette (1827-1902)
Son regard luisant, son teint de braise, sa voix pâteuse disaient qu'il avait copieusement déjeuné.Octave Mirbeau (1848-1917)
Froissart dit au contraire que non seulement il les laissa passer parmi son ost, mais encore qu'il les fit dîner copieusement.Jules Michelet (1798-1874)
J'avais eu soin d'y faire préparer une immense table, copieusement servie pour tous ceux qui voulaient prendre part au repas que j'offrais.Paul de La Gironière (1797-1862)
Après avoir copieusement soupé tous les membres de la famille s'étaient rassemblés dans la grande salle de réception.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Alors les cellules copieusement approvisionnées appartiennent à des femelles ; les autres, maigrement pourvues, appartiennent à des mâles.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Et il m'advint souvent d'ajouter copieusement les plus redoutables toxiques à des préparations réputées anodines jusqu'alors.Alphonse Allais (1854-1905)
Lui-même se trouvait fort ragaillardi en sa vieillesse ; il mangeait plus copieusement et dormait dur.René Boylesve (1867-1926)
Au fond elle ne dut pas vous en vouloir de l'avoir servie un peu plus copieusement que les autres jours !Georges Eekhoud (1854-1927)
Là, copieusement fourni de toutes choses hormis de pain, il se met à banqueter sous ses tentes et à manger nos raisins... ; la foire le prit lors au ventre...Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Le point important est d'aller aisément, librement, agréablement, copieusement, tous les soirs à la garde-robe.Denis Diderot (1713-1784)
Avec les amis et amies, on mange plus copieusement que d'habitude, on danse et on s'amuse, on se baigne de compagnie, puis, tout est dit.Élie Reclus (1827-1904)
On hue copieusement l'ennemi, qui ne se sent pas à l'aise devant cette foule désarmée.Jean Massart (1865-1925)
Ces jeunes gens n'étaient pas ivres, mais on pouvait sans peine s'apercevoir qu'ils avaient copieusement dîné.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
La larve royale est copieusement nourrie de cette gelée limpide que nous avons vu servir à toutes les larves après leur naissance.Jean Pérez (1833-1914)
Après le dîner, où il mangeait et buvait copieusement, il se rendormait au coin du feu, et, de ses ronflemens, faisait trembler les vitres.George Sand (1804-1876)
J'avais déjeuné si copieusement, que je résolus de ne pas dîner ce jour-là ; mais la faim m'empêcha d'accomplir cette bonne résolution.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
En quelques minutes, un tram transporte ces affamés à leur hôtel et ils s'assoient devant une table copieusement servie.Jules Verne (1828-1905)
Ce à quoi je répondis, sans plus tarder, qu'elle avait toujours été et qu'elle ne serait jamais qu'une petite grue ; que, d'ailleurs, j'avais depuis longtemps copieusement soupé de sa fiole.Alphonse Allais (1854-1905)
Il finit par le croire si bien, qu'il consent à se faire saigner copieusement pour prévenir les suites du coup de lance qu'il a reçu.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COPIEUSEMENT » adv.

D'une maniere copieuse & abondante. Les gens du Nord boivent copieusement.
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020