cornard

 

définitions

cornard ​​​ nom masculin et adjectif

familier, vieilli Celui dont la femme est infidèle. ➙ cocu. —  adjectif Mari cornard.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un homme disoit qu'on ne pouvoit lui reprocher d'être fils d'un cornard, parce que son père n'avoit jamais été marié.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
J'en suis resté cornard comme un vieux cheval.Eugène Chavette (1827-1902)
Que si cela passoit outre, il ne seroit pas cornard.François Béroalde de Verville (1556-1626)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CORNARD » s. m.

Celuy qui a une femme adultere qui luy fait porter des cornes. Cet homme est bien cornard. Les cornards sont plus à la mode qu'ils n'étoient autrefois. Quelques-uns croyent que ce mot vient des habits de fous, qui portoient autrefois des cornes, parce qu'on accuse de sottise ou de folie ceux qui souffrent l'impudicité de leurs femmes. Borel dit qu'il vient des cornettes de femme, & qu'on a dit qu'un homme qui obeïssoit à sa femme portoit la cornette, comme on dit de celle qui est la maistresse dans la maison, qu'elle porte le haut de chausses.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020