Email catcher

tromper

définitions

se tromper ​​​ verbe pronominal réfléchi

(sujet : personne) Commettre une erreur. ➙ s'illusionner, se méprendre, avoir tort. Tout le monde peut se tromper. Se tromper sur qqn, à son propos. Se tromper de cent euros.
Se tromper de… (+ nom sans article), faire une confusion de… Se tromper de route.
Si je ne me trompe : sauf erreur.

tromper ​​​ verbe transitif

Induire (qqn) en erreur par mensonge, dissimulation, ruse. ➙ berner, duper, leurrer, mystifier, rouler.
(dans la vie amoureuse) Être infidèle à… Il l'a souvent trompée. au participe passé Mari trompé. ➙ familier cocu.
Échapper à. ➙ déjouer. Tromper la surveillance de ses gardiens.
(sujet : chose) Faire tomber (qqn) dans l'erreur. La ressemblance vous trompe. ➙ trompeur. sans complément Ça ne trompe pas : c'est un indice sûr.
littéraire Être inférieur à (ce qu'on attend, ce qu'on souhaite). ➙ décevoir, frustrer. L'évènement a trompé notre attente. au participe passé Un espoir toujours trompé.
Donner une satisfaction illusoire ou momentanée à (un besoin, un désir). Lire pour tromper l'ennui.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me trompe

tu te trompes

il se trompe / elle se trompe

nous nous trompons

vous vous trompez

ils se trompent / elles se trompent

imparfait

je me trompais

tu te trompais

il se trompait / elle se trompait

nous nous trompions

vous vous trompiez

ils se trompaient / elles se trompaient

passé simple

je me trompai

tu te trompas

il se trompa / elle se trompa

nous nous trompâmes

vous vous trompâtes

ils se trompèrent / elles se trompèrent

futur simple

je me tromperai

tu te tromperas

il se trompera / elle se trompera

nous nous tromperons

vous vous tromperez

ils se tromperont / elles se tromperont

actif

indicatif

présent

je trompe

tu trompes

il trompe / elle trompe

nous trompons

vous trompez

ils trompent / elles trompent

imparfait

je trompais

tu trompais

il trompait / elle trompait

nous trompions

vous trompiez

ils trompaient / elles trompaient

passé simple

je trompai

tu trompas

il trompa / elle trompa

nous trompâmes

vous trompâtes

ils trompèrent / elles trompèrent

futur simple

je tromperai

tu tromperas

il trompera / elle trompera

nous tromperons

vous tromperez

ils tromperont / elles tromperont

synonymes

trompé adjectif masculin

mari trompé

cocu, cornard (familier)

tromper verbe transitif

abuser, attraper, bercer de vaines promesses, berner, circonvenir, duper, en conter à, endormir, en faire accroire à, enjôler, se jouer de, leurrer, se moquer de, mystifier, avoir (familier), blouser (familier), bourrer le mou à (familier), dorer la pilule à (familier), embobiner (familier), empaumer (familier), faire marcher (familier), faire prendre des vessies pour des lanternes à (familier), mener en bateau (familier), monter un bateau à (familier), pipeauter (familier), posséder (familier), rouler (dans la farine) (familier), fourrer (familier, Québec), jobarder (familier, vieilli), embabouiner (familier, vieux), baiser (très familier), couillonner (très familier), entuber (très familier), séduire (littéraire), surprendre (littéraire)

escroquer, flouer, voler, empiler (familier), enfiler (familier), entôler (familier), entuber (familier), estamper (familier), pigeonner (familier), rouler (familier), repasser (argot, vieux), piper (vieilli ou littéraire)

déjouer, donner le change à, endormir

[regards, vigilance] échapper à, se soustraire à

[attente, espoir] décevoir, frustrer

être infidèle à, cocufier (familier), faire cocu (familier), faire porter des cornes à (familier), trahir (soutenu)

se tromper verbe pronominal

faire erreur, commettre une erreur, s'enferrer jusqu'à la garde, être loin du compte, faire fausse route, se fourvoyer, être à côté de la plaque (familier), se ficher, se foutre, se mettre dedans (familier), se gourer (familier), se planter (familier)

s'abuser, avoir tort, se bercer d'illusions, s'égarer, s'illusionner, se laisser prendre, se méprendre, croire au Père Noël (familier), se faire de idées (familier), se mettre le doigt dans l'œil (jusqu'au coude) (familier), prendre des vessies pour des lanternes (familier), prendre Le Pirée pour un homme (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'autant qu'il ne faut pas se tromper, la justice pénale, malgré sa ribambelle de garanties affichées, n'est pas en reste en termes de production d'inégalités.Rue Descartes, 2017, Christophe Béal, Luigi Delia (Cairn.info)
Dans l'émotion et le ressenti, vous aurez toujours raison et ne vous tromperez jamais !Capital, 20/10/2017, « Comment parler du vin simplement ? »
Conditionnel, impératif, subjonctif, il est parfois difficile de ne pas se tromper de mode.Capital, 10/01/2020, « Conditionnel, impératif, subjonctif : êtes-vous calé(e) en conjugaison ? »
On peut conclure sans craindre de se tromper que l'école telle que nous la connaissons aujourd'hui est une invention collective ayant connu diverses évolutions en 6 000 ans d'histoire.Ça m'intéresse, 04/03/2022, « Qui a inventé l'école ? »
Un : ne pas se tromper d'adversaire - les proeuropéens trouvent souvent plus facile de se dresser les uns contre les autres.Ouest-France, 01/07/2016
Comme il n'y a rien qui soit juste ou faux, nous travaillons sans aucune peur de nous tromper.Études théâtrales, 2015, Julie Annen (Cairn.info)
Elle aussi autorisait ses éditeurs à changer les titres de ses œuvres, à faire du vieux avec du neuf et à tromper le public.Revue historique, 2006, Jean-Yves Mollier (Cairn.info)
D'ailleurs, ni la critique littéraire, ni les juristes ne semblaient jusqu'ici s'y tromper.Revue Droit & Littérature, 2019, Yves-Édouard Le Bos (Cairn.info)
Dénégation efficace ou leurre pour tromper la terrible peur de l'à-venir inéluctable.Revue française de psychanalyse, 2015, Évelyne Chauvet (Cairn.info)
On comprend alors comment nombre d'espions parviennent à tromper les détecteurs de mensonges.Ça m'intéresse, 20/02/2022, « Comment le cerveau des espions est entraîné au mensonge ? »
Dans les deux cas, vous pouvez vous tromper, mais du moins avez-vous choisi votre destin.Commentaire, 2015, François Meunier, Rémy Prud'Homme (Cairn.info)
Il ne faut se tromper ni de négociation, ni de calendrier.Europarl
Il ne faut pas s'y tromper, en effet.Gustave Coquiot (1865-1926)
On peut avancer sans se tromper que les particuliers pêchent par ignorance des dispositions en vigueur, quand les mandataires en ont une bonne connaissance.Capital, 15/06/2015, « Immobilier : les vraies avancées du nouveau contrat de bail… »
Dans cette perspective, elle a le sentiment de le tromper.Le Coq-héron, 2018, Cléopâtre Athanassiou-Popesco (Cairn.info)
Dans un sens premier, jouer un tour signifie agir avec ruse afin de tromper ou d'atteindre de manière rationnelle un effet ou un objectif.Phronesis, 2020, Marie-Sophie Madiba, Nadja Maria Acioly-Regnier (Cairn.info)
Aucun risque donc de vous tromper en les débouchant chez vous.Capital, 08/12/2014, « Douze vins de première classe servis à bord des compagnies… »
Faire passer ce message simple : tout le monde peut se tromper.Capital, 16/11/2012, « Se planter, la meilleure façon de réussir »
Dans les deux cas, action ou son résultat, il signifie dire le faux avec intention de tromper.Prospective et stratégie, 2014, Jean-Pierre Briffaut (Cairn.info)
Ce qui lui est apparu, c'est que toute vérité dans le monde peut tromper, mais que la vérité comme transcendance ne saurait mentir.Revue philosophique de la France et de l'Étranger, 2021, Patrick Cerutti (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROMPER » v. act.

Abuser de l'ignorance ou de la facilité de quelqu'un, luy faire passer des choses pour autres qu'elles ne sont. Dieu ne peut tromper, ni estre trompé. Un Marchand tromperoit son pere sur la marchandise. Il y a peu de personnes qui ne trompent au jeu, quand ils le peuvent faire.
 
TROMPER, avec le pronom personnel, se dit de soy-même, quand par erreur on prend une chose pour une autre. Les plus grands esprits sont sujets à se tromper. Cet homme, si je ne me trompe, est un hypocrite. Ces jumeaux se ressemblent si fort, qu'il n'y a personne qui ne s'y trompe. Menage croit que ce mot vient de l'Espagnol traupa, qui signifie un instrument à prendre des souris, que les Italiens appellent trappola, & les Latins decipula. Il vient plûtost du langage Celtique ou Bas-Breton, où trompa signifie tromper, & trompler signifie un trompeur.
 
TROMPER, se dit aussi des choses qui sont cause que nous nous sommes trompez. Le calme, le beau temps nous a trompez, nous a fait mettre en chemin. L'oeuil nous trompe, nous fait voir les choses autres qu'elles ne sont. Sa maladie ne m'a point trompé, je n'en ay jamais eu bonne opinion. Cette perspective trompe agreablement. Cette gresle a trompé l'esperance des Laboureurs.
 
TROMPER, se dit figurément en choses morales. Les passions trompent nostre jugement. On est bien trompé par l'apparence. Le malin Esprit nous trompe par des illusions, par des songes & des visions trompeuses.
 
TROMPER, se dit proverbialement en ces phrases. On appelle un niais de Sologne, celuy qui se trompe à son profit. On dit aussi, qu'un homme trompe la calebasse, pour dire, qu'il prend quelque chose sur ce qui est commun, à l'insceu de son associé.
 
TROMPÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le coin pédago Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires

Dico en ligne Le Robert évolue en permanence, notamment pour prendre en compte les remarques des enseignants et proposer des contenus conformes aux...

06/01/2022