coutelas

 

définitions

coutelas ​​​ nom masculin

Grand couteau à lame large et tranchante utilisé en cuisine ou comme arme.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils approchent alors de l'autel ; dans la main d'un des plus renommés, brille le superbe sespiéta ou coutelas, qui sert à égorger les victimes.Anne Marie de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837)
Et de sa main étendue, ouverte et tranchante comme un coutelas, il fit signe de séparer la ville en quatre parts.Émile Zola (1840-1902)
L'unique grâce que je vous demande est de me laisser le collier et le coutelas que je porte.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Près d'elle se tenaient le bourreau avec son coutelas et la bourrelle avec une paire de ciseaux.Anatole France (1844-1924)
Mais, soit qu'ils fussent effrayés à la vue du coutelas qui les menaçait, soit qu'ils ne fussent redoutables que sous les eaux, ils ne s'élancèrent point sur l'épave.Jules Verne (1828-1905)
Mars répondit en prenant son coutelas qu'il passa tout ouvert à sa ceinture, près de son revolver.Jules Verne (1828-1905)
A l'aide du grand coutelas qui les accompagne jour et nuit, ils découpent des blocs carrés ou rectangulaires dans la neige ferme.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Le premier était muni d'un long coutelas dont la lame dardait de fauves étincelles à la lueur des flambeaux.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Lorsqu'il croit les abeilles parties, il tire, tout joyeux, son coutelas pour détacher le rayon qui pend à la branche .Paul de La Gironière (1797-1862)
Puis, ayant allumé une lanterne, pris un revolver et passé un coutelas à sa ceinture, il commença à descendre les premiers échelons.Jules Verne (1828-1905)
Les deux adversaires se retrouvèrent donc en face l'un de l'autre, le coutelas à la main.Jules Verne (1828-1905)
Provis, qui, lui aussi, avait dormi, se leva au bruit que je fis, et en un moment je vis son coutelas briller dans sa main.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Gathon, n'articulant pas un mot, prit sur la table un lourd coutelas de cuisine et s'élança vers un escalier de bois tournant au fond de la pièce, dans une demi-obscurité.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Il était très-grand, vieux, décharné, et portait sur la cuisse un coutelas dans une gaine de bronze.Gustave Flaubert (1821-1880)
Un coutelas à poignée d'or ciselée lui battait la hanche, et à sa ceinture pendait un cor incrusté d'étain et fait de la corne d'un buffle.Victor Hugo (1802-1885)
Je vis même une fois un de ces scélérats lever un grand coutelas ou poignard, – comme l'appellent les marins, – pour frapper un de ces malheureux hommes.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Quatre coutelas, cependant, nous furent jetés dans la chaloupe après que nous eûmes viré de bord.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le vieillard, s'étant mis à genoux devant lui, avec quelques discours que nous ne pûmes entendre, lui offrit une lettre et un coutelas garni d'or.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
C'était une lame de coutelas, du genre de ceux que les marins portent à leur ceinture, engainé dans un fourreau de cuir.Jules Verne (1828-1905)
Sam, en se glissant après eux, perdit aussi son coutelas parmi les arbres et les buissons.Pétrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COUTELAS » s. m.

Espée de fin acier fort trenchant, large & courte. On tranche la teste en France avec un coutelas.
 
COUTELAS, en termes de Marine, se dit des petites voiles qu'on attache de beau temps à costé des grandes, qu'on appelle autrement bonnettes en estuy.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020