Email catcher

crampe

définitions

crampe ​​​ nom féminin

Contraction douloureuse, involontaire et passagère des muscles. Avoir une crampe au mollet. —  Crampe d'estomac, douleur gastrique.

synonymes

crampe nom féminin

contraction

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle avait baissé les yeux, craignant de céder, l'estomac déchiré d'une telle crampe, que des larmes gonflaient ses paupières.Émile Zola (1840-1902)
Ensuite l'actrice qui chante ça en gagne une crampe dans la mâchoire.Daniel Lesueur (1854-1921)
Qu'un malaise me prît, qu'une faiblesse ou une crampe immobilisât mes muscles et c'était la catastrophe...Arnould Galopin (1863-1934)
Je ne puis prouver à quelqu'un qu'il a la crampe.Stendhal (1783-1842)
Pour moi, je le vois d'abord avec la veste de flanelle, la crampe, la goutte, les douleurs, le rhumatisme, et tout ce qui s'en suit.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Elle en eut une crampe au cœur : le magot !Émile Zola (1840-1902)
Elle allait faire de la tête un signe négatif quand soudain une nouvelle crampe la saisit.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Heureuse encore dans un besoin aussi pressant de n'avoir pas la crampe au bout des doigts.Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
Mais bientôt le tambour fatigué s'arrête, le joueur de grosse caisse est pris d'une crampe au bras droit qui rend toute son ardeur inutile ; et l'on peut enfin causer.Hector Berlioz (1803-1869)
La foire et le mal de cœur accompagnaient la crampe, comme à l'ordinaire.Gaston Maugras (1850-1927)
Sur ces mots, une crampe me força de descendre de mon observatoire...Octave Mirbeau (1848-1917)
Je vous dirai, en confidence, que ma sœur est sujette à la goutte, aux rhumatismes, à la crampe, sans compter beaucoup d'autres accidens.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
J'ai une crampe terrible à une jambe et je n'ose pas me lever pour la faire passer.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Moi, j'avais fermé les yeux, et je restais là saisie dans une crampe de bonheur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il était temps, car une crampe lui vint, si violente qu'il fut contraint de s'asseoir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRAMPE » s. f.

Espece de goutte & d'engourdissement, ou de convulsion causée par une vapeur crasse & lente qui est entre les membranes des muscles, qui fait retirer ou estendre le cou, les bras, & les jambes avec une violente douleur qui n'est pas de durée. Ce mot vient de l'Allemand krampff, signifiant la même chose.
 
CRAMPE, est aussi un engourdissement qui prend au jarret des chevaux, qui leur fait traisner la jambe, & qui se dissipe par le mouvement.
Vidéos Le mystère des cinq terres Le mystère des cinq terres

Vous aimez explorer la France ? Vous aimez enquêter ? Vous allez adorer Le mystère des cinq terres 

22/10/2021