contraction

 

définitions

contraction ​​​ nom féminin

Réaction du muscle qui se raccourcit et se gonfle. Contraction violente. ➙ crampe, spasme.
Les contractions d'une femme qui accouche. ➙ douleur(s).
Contraction de texte : exercice scolaire consistant à résumer un texte.
 

synonymes

contractions pluriel

[de femme enceinte] tranchées (utérines)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un cri sourd sortit de sa bouche serrée par la contraction de tous ses muscles.Georges Ohnet (1848-1918)
Il n'y avait nulle marque de blessure, mais les cris avaient été entendus ; la contraction de la face dénonçait l'horrible invention des assassins.Jules Michelet (1798-1874)
Une contraction affreuse rida les coins de sa bouche et fit saillir la maigreur de ses joues.Octave Feuillet (1821-1890)
Le vieillard fit un effort qui imprima à son visage une sorte de douloureuse contraction.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Une contraction habituelle de ses sourcils empêchait sa physionomie d'être complètement insignifiante, mais lui donnait en échange une forte expression d'orgueil et même de méchanceté.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Mais, surtout, la contraction du plaisir que j'avais auparavant cru avoir était due à la certitude que rien ne pouvait plus me l'enlever.Marcel Proust (1871-1922)
Je ne croyais pas que sa physionomie aimante et douce pût se pétrifier ainsi sous la contraction mystique de la pensée.George Sand (1804-1876)
On ne voyait sur leurs visages d'autre mouvement que celui de la contraction des muscles.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Je vais donc continuer à moins qu'il n'y ait une autre question liée à la contraction du crédit et aux prêts aux entreprises.Europarl
Une effroyable contraction étreignit le cœur de ces trois hommes obligés de rester exposés au feu de la terrible mine qui allait éclater à cent pieds d'eux.Joseph Marmette (1844-1895)
Il y a un geste sous chacune d'elles, une contraction subite de sourcils, un plissement des lèvres rieuses, une pantalonnade ou un déhanchement de toute la machine.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il l'aurait fait à l'instant même si semblable malheur lui était arrivé : la flamme de ses yeux et la contraction de sa figure l'attestaient autant que ses paroles.Marie Quinton (1854-1933)
Dévoré d'impatience et d'inquiétude, je le passai dans un état d'agitation fébrile et de contraction nerveuse, qui me permettait à peine de dormir et de manger.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Ces changements ont quelque chose de régulier qui indiquerait une fonction naturelle, la contraction et dilatation d'un être qui souffle le feu.Jules Michelet (1798-1874)
Toutes ces conditions seraient nécessaires, dis-je, et pourtant de récents travaux sont venus démontrer que toutes sont en contraction avec les faits.Félix Robiou (1818-1894)
Je compris seulement alors qu'on pouvait rester belle en pleurant ; les traits les plus enchanteurs m'avaient toujours semblé défigurés par la contraction nerveuse du désespoir.Eugène Sue (1804-1857)
On doit donc s'attendre à ce que la contraction par refroidissement soit pour notre satellite un facteur important du relief, le travail des eaux y étant relativement peu considérable.Pierre Puiseux (1855-1928)
Et cependant, à quelqu'un qui l'eût bien connu, une certaine contraction de ses paupières eût révélé une vive contrariété et une grande préoccupation.Émile Gaboriau (1832-1873)
Jacques fut frappé de la pâleur et de la contraction des traits du dompteur de bêtes.Eugène Sue (1804-1857)
Ses yeux brillaient d'un éclat fiévreux, et aux plis de ses lèvres on remarquait déjà cette contraction qui reste à la bouche des vieux viveurs comme un indélébile stigmate.Jules Lermina (1839-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONTRACTION » s. f.

Reduction de deux syllabes en une. La contraction est fort en usage chez les Grecs, qui ont des verbes contractes. En François on en use en certains mots, comme saouler, baailler, paon, où on prononce souler, bâiller, pan.
 
CONTRACTION, se dit aussi en Medecine, en parlant des nerfs qui se retirent. La convulsion est une contraction de nerfs.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020