criard

 

définitions

criard ​​​ , criarde ​​​ adjectif

Qui crie désagréablement.
Aigu et désagréable. Voix criarde. ➙ aigu, perçant.
Qui choque la vue. Couleur criarde, trop vive. ➙ flashy, hurlant.
 

synonymes

criard, criarde adjectif

brailleur, criailleur, braillard (familier), gueulard (familier)

perçant, strident

tapageur, clinquant, tape-à-l'œil

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le récitatif était aigu, criard et monotone, et le second gondolier l'accompagnait de la voix, en tenant sa main sur un côté de sa bouche.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le général est un peu criard, disait-on, il faut le laisser dire, tout à l'heure il n'y pensera plus.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Le cadre était si beau, l'aspect général si grandiose, que le luxe criard et sans choix se fondait, disparaissait aux yeux les plus subtils.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ce n'était pas, il s'en faut, une de ces habitations modernes dont le luxe ridicule et criard tire l'œil des passants.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais j'ai peur que le travail des dents ne commence, et que tu ne le trouves bien criard, bien pleureur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le ton criard des dorures et des couleurs trop vives est des plus désagréables à l'œil.Guy de Maupassant (1850-1893)
Comme décor d'un jour, c'était un peu criard, mais assez réussi : seulement, il ne semblait pas qu'on pût habiter dans ce « déjeuner de soleil ».Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Dans cette jeune tête ignorante, l'idée de l'irrégularité féminine s'alliait avec celle du luxe, d'un luxe criard.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ce coin tranquille, où le soleil se couchait si heureusement, devenait criard, abandonné, empli de la débandade des enfants, des méchantes humeurs du père, des lassitudes indifférentes de la mère.Émile Zola (1840-1902)
Elle avait les mains paralysées et s'accompagnait avec deux ou trois doigts seulement sur un vieux clavecin criard.George Sand (1804-1876)
Il prétendit que c'était à cause de leur timbre criard qui agitait ses nerfs artistiques ; mais on eut beau changer, le timbre n'y faisait rien.Louis Ulbach (1822-1889)
Elle s'élevait au-dessus de toutes les autres, et son grasseyement criard la rendait facile à reconnaître.Émile Souvestre (1806-1854)
Les architectures même, par ce qu'elles ont de criard, de canaille et d'éphémère, conseillent le plaisir brutal, rapide et sans lendemain.Jules Lemaître (1853-1914)
Ses roues firent un bruit criard sur l'épaisse couche de gravier, et la couronne accrochée à l'arrière se balança fortement.Marguerite Audoux (1863-1937)
D'ailleurs, ces voix mutilées, malgré leur éclat, ont quelque chose d'aigre et de criard qui me déplaît.Dorothée de Dino (1793-1862)
Aldegonde fit diligence ; ses grosses jambes firent gémir l'escalier de bois criard, et sa voix, qui interrogeait, ne cessa de résonner à travers les planches.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il le dit à son beau-frère, qui laissa fuir de ses dents un rire grêle et criard.Paul Adam (1862-1920)
Comme ces paroles étaient, jetées sur un ton criard, une grosse femme se montra dans le corridor.Hector Malot (1830-1907)
L'image était bien choisie, dans tous les cas, car dès que la bise la faisait tournoyer, il en partait un son criard qu'on eût pris pour celui d'une chouette véritable.Octave Féré (1815-1875)
Quelle ménagère tire, à cette heure, par un treuil rouillé et criard, des pleins seaux d'eau de son puits ?Jules Renard (1864-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CRIARD, ARDE » adj.

Qui crie. On le dit particulierement des enfants. La plus grande incommodité des petits enfants, c'est que la plus-part sont criards. Il y a aussi plusieurs oiseaux qu'on appelle criards.
 
On appelle dettes criardes, les petites sommes qu'on doit aux Marchands & Artisans pour de menuës fournitures de bouche, & autres choses ; celles des creanciers qui font du bruit, & qui viennent importuner leurs debiteurs à force de cris & de plaintes. Les plus meschants payeurs ont soin d'acquitter les dettes criardes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots d'Alain Rey Le Top 10 des mots d'Alain Rey

Alain Rey était un conteur intarissable et passionnant. Dans les médias, lors de nos comités éditoriaux ou en privé, de sa voix si caractéristique, il nous charmait en racontant l'histoire des mots ou en expliquant son travail, ses découvertes, ses questionnements.

Édouard Trouillez 04/12/2020