Email catcher

crispant

Définition

Définition de crispant ​​​ , crispante ​​​ adjectif

(personnes, actes) Qui crispe (2). ➙ agaçant.

Synonymes

Synonymes de crispant, crispante adjectif

agaçant, énervant

Exemples

Phrases avec le mot crispant

Durant de longues heures, il arpenta sa chambre, crispant les mains et gémissant tout bas.Raymon Roussel (1877-1933)
La fin du match a été particulièrement crispante pour les supporters.Ouest-France, Fabienne Richard, Romain Fillion, 10/07/2018
Oui, mais il faut être un peu provocateur quand on est élu dans l'opposition sinon ça ronronne et ça devient crispant.Ouest-France, Jérôme BEZANNIER, 24/04/2018
Alors il se tut, crispant sur le marbre sa longue main maigre.Remy de Gourmont (1858-1915)
L'homme était par terre, crispant ses ongles au sol.Jules Lermina (1839-1915)
Nous vivons le présent, mais le passé nous freine, nous crispant sans répit, nous faisant parfois hanter le futur qui doucement, lentement, arrive.Revue d'Histoire de la Shoah, 2011, Lanfranco Di Genio (Cairn.info)
Peut-on ainsi courir le risque éthique de perdre de vue les inquiétudes de l'usager en se crispant sur celles de l'institution ?EMPAN, 2013, Guy Blanchard (Cairn.info)
Ainsi, utiliser ce concept risque au contraire de nous éloigner des objectifs recherchés, en crispant chacun sur ses représentations.Revue française de gestion, 2004, Laurence De carlo (Cairn.info)
Bref, une séance de tirs aux buts aussi crispante que le match.Ouest-France, 20/11/2017
À 15-13, ballon dans les paluches irlandaises, les deux dernières minutes ont été crispantes comme une alarme incendie.Ouest-France, Jean-Pascal ARIGASCI, 14/02/2021
Ce qui est d'autant plus crispant pour le touriste alors que, comme nous l'avons vu, le prix des billets est lui en nette augmentation.Revue du crieur, 2020, Antoine Pecqueur (Cairn.info)
La rhétorique de la rupture psychosociale et de la réhabilitation en tant que panacée devient crispante, tant elle est prévisible.L'Homme et la société, 2005, Olivier Douville (Cairn.info)
Fougeroux, dans un coin, étouffait des blasphèmes en crispant ses redoutables poings.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le roi, crispant ses poings sous ses manchettes, repoussa son fauteuil.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mordant ses lèvres, crispant ses doigts, il s'efforça de conserver la sérénité impériale dont il avait jusque-là fait montre.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Cette première victoire a pourtant été forgée aux forceps, au terme d'une bataille crispante, longtemps indécise et c'est seulement en toute fin de match que l'écart se creusa.Ouest-France, 27/09/2015
Et, crispant ses poings dans ses cheveux, agonisant d'épouvanté, étouffé de pleurs, il se jeta à ses pieds.Victor Hugo (1802-1885)
Une rencontre très crispante, où la victoire s'est jouée lors du dernier match (le double homme remporté en deux sets).Ouest-France, 03/12/2019
Dans l'ensemble, une fois les angoisses du départ estompées, la route est longuette, mais pas trop crispante.Le divan familial, 2004, Jean-Pierre Weyland (Cairn.info)
De légères hésitations, puis les enchères s'emballent dans un crispant mano a mano.Ouest-France, 09/11/2015
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022