cuillérée

définitions

cuillérée ​​​ ou cuillerée ​​​ | ​​​ nom féminin

Contenu d'une cuillère. Une cuillérée à café de sirop.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle qui n'avait pas même le droit d'entrer dans la chambre du blessé, de lui offrir une cuillerée de potion, de relever ses oreillers sous sa tête douloureuse !...Daniel Lesueur (1854-1921)
J'ai reçu le « restaurant » qui est une cuillerée à café de mauvaise moutarde dont le souvenir me fait encore mal au cœur.Maurice Fleury (1856-1921)
Et, de colère, elle avala une grande cuillerée de soupe, au risque de s'emporter la gorge.Émile Zola (1840-1902)
Je rétrograde par la pensée au moment où je pris la première cuillerée de thé.Marcel Proust (1871-1922)
J'ai déjà eu l'avantage de vous dire que j'aurais pu jeter au feu tous ces papiers-là aussi facilement que j'avale la dernière cuillerée de ma bavaroise.Paul Féval (1816-1887)
C'était notre négrillon, qui, en allant de sa cuisine à l'habitacle pour donner à goûter une cuillerée de soupe au timonier, venait d'apercevoir un bâtiment dans nos eaux.Édouard Corbière (1793-1875)
Celui-ci trouva la princesse en proie à une affreuse crispation de nerfs, et dit qu'il faudrait lâcher de lui faire avaler tout de suite une cuillerée de la potion calmante.George Sand (1804-1876)
Et l'accord inexorable jaillit, frémissant et sifflant, comme une cuillerée de plomb fondu versé dans de l'eau froide.Hector Berlioz (1803-1869)
Ils ont une terrine de soupe pour cinq ; ils puisent à même la terrine, et, entre chaque cuillerée, ils mordent dans leur pain.Jules Legras (1866-1939)
Lui représentait-on que ce n'était pas le moyen de gagner les gens, et que l'on prenait plus de mouches avec une cuillerée de miel qu'avec cent tonneaux de vinaigre ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Une goutte de vinaigre dans une cuillerée de pâte de farine supplée le fiat lux.Victor Hugo (1802-1885)
On a vu un peu de vin, une cuillerée de café, quelques gouttes de liqueur, rappeler le sourire sur les faces les plus hippocratiques.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Il se souvint de son arrivée dans l'île, de sa présentation à un chef de contrebandiers, d'un palais souterrain plein de splendeurs, d'un souper excellent et d'une cuillerée de haschich.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pour arrêter les progrès d'une inflammation qui peut devenir dangereuse, il convient de donner au chat une cuillerée à bouche du purgatif appelé sirop de nerprun.Champfleury (1821-1889)
Elle prit avidement la tasse des mains du cardinal et porta la première cuillerée de bouillon à la bouche.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle devint une agonie le même jour, quelques minutes après qu'il eut avalé une cuillerée de potion calmante ; dès ce moment il perdit connaissance.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
La grand'mère, agenouillée auprès d'elle, essayait en vain de glisser un oreiller sous sa tête, ou d'introduire, dans sa bouche contractée une cuillerée de potion calmante.George Sand (1804-1876)
Magnésie calcinée : une petite cuillerée avec fleur d'oranger ou sirop de gomme dans un peu d'eau, quelque temps avant le repas, deux fois par jour, s'il est possible.Eugène Delacroix (1798-1863)
Un jour, à souper, il parlait depuis trois-quarts d'heure en tenant à la main une cuillerée de fraises.Stendhal (1783-1842)
Il lui prit la main, la posa lui-même sous la tête de l'enfant, à laquelle il voulait faire reprendra une cuillerée de potion.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CUILLERÉE » s. f.

Plein une cuiller. Ce malade n'a pris qu'une cuillerée de gelée, de bouillon. Il ne faut qu'une cuillerée de vinaigre pour faire une chopine d'oxycrat.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en...

Dr Orodru 15/09/2021