Email catcher

damner

définitions

damner ​​​ verbe transitif

Condamner aux peines de l'enfer.
Conduire à la damnation. Damner son âme.
pronominal, familier Se damner pour : être prêt à tout pour. Il se damnerait pour elle.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je damne

tu damnes

il damne / elle damne

nous damnons

vous damnez

ils damnent / elles damnent

imparfait

je damnais

tu damnais

il damnait / elle damnait

nous damnions

vous damniez

ils damnaient / elles damnaient

passé simple

je damnai

tu damnas

il damna / elle damna

nous damnâmes

vous damnâtes

ils damnèrent / elles damnèrent

futur simple

je damnerai

tu damneras

il damnera / elle damnera

nous damnerons

vous damnerez

ils damneront / elles damneront

synonymes

damner verbe transitif

réprouver, maudire

se damner verbe pronominal

vendre son âme au diable

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les amateurs de cuisine vietnamienne seraient prêts à se damner pour un bon bò bún.Ouest-France, 30/09/2017
Un laïque peut donc, sans trop se damner, n'être au fond qu'un honnête homme.Jules Lemaître (1853-1914)
Des chercheurs se damneraient pour avoir les mêmes spectromètres de masse, capables d'identifier toutes les molécules.Ouest-France, 20/03/2021
Juchés sur des tours, chevauchant des cavaliers, se prenant pour des rois, cherchant à damner le pion à leur adversaire.Ouest-France, Yann-Armel HUET, 08/03/2018
Lui et puis votre marquis, mademoiselle en pensera ce qu'elle voudra, mais en voilà assez pour nous faire damner, le temps de notre éternité.René Boylesve (1867-1926)
Ces tartines sont belles à damner à saint et à croquer !Ouest-France, 16/02/2019
Car un amateur peut damner le pion à un professionnel ?Ouest-France, Eric HORRENBERGER, 29/06/2018
Je ne suis pas dévot, pour blâmer et damner ceux qui ne pensent pas comme moi.George Sand (1804-1876)
On devrait y trouver les collectionneurs, prêts à se damner pour une édition rare.Ouest-France, 02/09/2017
Un sourire à damner un saint et des yeux noisette pétillants.Ouest-France, Samuel Nohra, 22/09/2017
En 2014, elle transformait la vitrine de la galerie en boucherie, avec des rôtis de coton et des saucissons de velours à se damner.Ouest-France, 06/07/2020
Non, leur objectif n'est pas d'être les meilleures, celles pour lesquelles on se damnerait.Ouest-France, Thomas HENG, 03/01/2016
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DAMNER » v. act.

Faire souffrir des peines éternelles, comme sont celles de l'enfer. Le mauvais Riche a été damné pour n'avoir pas assisté le Lazare. Ce mot vient du Latin damnare.
 
DAMNER, se dit hyperboliquement en parlant de ceux qu'on tourmente excessivement, & qu'on oblige à faire des imprecations qui meritent l'enfer. Vous ferez damner ce pauvre homme-là à force de le plaider. Le serment ordinaire des Gascons est, Dieu me damne.
 
DAMNÉ, ÉE. part.
 
DAMNÉ, ÉE. subst. masc. & f. Qui est en enfer. Il faut être bien damné pour avoir une telle pensée, pour dire un tel blaspheme. Il souffre comme une ame damnée.
 
On appelle figurément une ame damnée, un meschant homme dans sa profession, qui est capable de tous crimes. Ce Procureur est l'ame damnée du Palais. Ce valet est l'ame damnée de son maistre. Il faut remarquer que le mot de damné signifioit autrefois simplement condamné en Justice, soit civilement, soit criminellement ; & on le trouve encore en cette signification en plusieurs endroits de la Coustume de Normandie : & dans un plaidoyer de l'Université, il est dit que par le Concile de Constance & de Basle avoient été extirpez, damnez & abolis les Annates, deports de Benefices, comme abusives exactions.