Email catcher

maudire

Définition

Définition de maudire ​​​ verbe transitif

Vouer au malheur ; appeler sur (qqn) la malédiction, la colère divine (s'oppose à bénir). Maudire un ennemi, la guerre. ➙ abominer, exécrer.
Vouer (qqn) à la damnation éternelle. ➙ condamner.

Conjugaison

Conjugaison du verbe maudire

actif

indicatif
présent

je maudis

tu maudis

il maudit / elle maudit

nous maudissons

vous maudissez

ils maudissent / elles maudissent

imparfait

je maudissais

tu maudissais

il maudissait / elle maudissait

nous maudissions

vous maudissiez

ils maudissaient / elles maudissaient

passé simple

je maudis

tu maudis

il maudit / elle maudit

nous maudîmes

vous maudîtes

ils maudirent / elles maudirent

futur simple

je maudirai

tu maudiras

il maudira / elle maudira

nous maudirons

vous maudirez

ils maudiront / elles maudiront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot maudire

Dans certaines phrases presque propres à vous couper le souffle, il pouvait maudire la nature humaine dans son ensemble, ou au moins en partie.Le Coq-héron, 2011 (Cairn.info)
Portés par nos valeurs et nos victoires, nous avons toujours la même conviction qu'il vaut mieux allumer une bougie que maudire l'obscurité.Ouest-France, 28/05/2021
Il est permis de maudire l'argent, non pas de le mépriser.Remy de Gourmont (1858-1915)
Celui qui enseigna à bénir enseigna aussi à maudire : quelles sont les trois choses les plus maudites sur terre ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il y avait de quoi maudire à la terre entière, de nourrir des années de rancœur et de ressentiment.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, François VENTÉJOU, 10/08/2019
Et pleurer, puisque je n'oserais maudire, le jour qui vit ma naissance solitaire, etc., etc.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il ne cesse de s'accuser et de se maudire à cause de ses dérèglements, et se sent de plus en plus traqué et dénigré.La Cause du désir, 2009, Jean-Claude Maleval (Cairn.info)
Après son accident, elle aurait pu devenir équinophobe, maudire les haras et tirer un trait sur le saut d'obstacles, sa passion.Ouest-France, Clément COMMOLET, 17/03/2021
En voyant son secret connu, il était capable de tout pour que son enfant n'apprît pas la sinistre vérité qui, peut-être, la ferait le maudire.Eugène Chavette (1827-1902)
Et votre fils, qui ne portera pas votre nom, aura le droit de vous maudire.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Vous niez que nous ayons le droit de maudire la vie ?Lucie Des Ages (1845-1914)
Trembler de dire, ou plutôt de ne plus pouvoir, trembler de maudire son faux reflet dans le miroir.Ouest-France, 12/03/2014
Repris en chœur par un public surchauffé, dans l'attente d'apprécier ou de maudire les humoristes qui vont se produire dans la grande tradition du stand-up.Ouest-France, 05/03/2019
On pourrait chipoter, regretter leur fin de première mi-temps, maudire leur entame de seconde et leur proportion à se compliquer la vie tout seuls.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 06/11/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MAUDIRE v. act.

Souhaitter du mal à quelqu'un, faire des imprecations contre luy. Cham fut maudit par son pere Noé, à cause qu'il avoit découvert sa turpitude. Les Demons ne font que maudire Dieu & l'heure qu'ils sont nez.
 
MAUDIT, ITE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022