réprouver

 

définitions

réprouver ​​​ verbe transitif

Rejeter en condamnant (qqch., qqn). ➙ blâmer ; réprobation. Actes que la morale réprouve. —  par extension ➙ désapprouver, désavouer. Réprouver l'attitude de qqn.
Religion Rejeter et destiner aux peines éternelles. ➙ maudire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je réprouve

tu réprouves

il réprouve / elle réprouve

nous réprouvons

vous réprouvez

ils réprouvent / elles réprouvent

imparfait

je réprouvais

tu réprouvais

il réprouvait / elle réprouvait

nous réprouvions

vous réprouviez

ils réprouvaient / elles réprouvaient

passé simple

je réprouvai

tu réprouvas

il réprouva / elle réprouva

nous réprouvâmes

vous réprouvâtes

ils réprouvèrent / elles réprouvèrent

futur simple

je réprouverai

tu réprouveras

il réprouvera / elle réprouvera

nous réprouverons

vous réprouverez

ils réprouveront / elles réprouveront

 

synonymes

réprouver verbe transitif

condamner, bannir, blâmer, critiquer, désapprouver, détester, être ennemi de, interdire, prohiber, rejeter, stigmatiser, abominer (littéraire), fustiger (littéraire), honnir (littéraire)

maudire, anathémiser, anathématiser, damner, frapper d'anathème

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma femme, qui se savait la cause de l'affaire, s'efforçait de cacher son ennui sons un sourire forcé et un air d'assurance que j'étais disposé à réprouver.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Les femmes de nos jours ne sont pas habituées à s'entendre ainsi réprouver.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Ne suffisait-il pas de réprouver les abus du droit canonique en montrant de quelle façon il s'était faussé par la prétention de soumettre le droit naturel et le droit positif ?Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
N'en parlons plus, et souvenons-nous tour à tour tantôt d'adoucir, tantôt de réprouver les étranges disparates de cette philosophie à tiroir.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Vous ne devez cependant pas participer d'une quelconque manière, que ce soit pour acquiescer ou réprouver.Europarl
Nous ne pouvons que réprouver une politique des minorités nécessairement dangereuse pour la cohésion sociale.Europarl
Mais cette part faite aux préventions régnantes ne l'empêchait pas de réprouver la conduite des radicaux.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Qu'adviendra-t-il lorsque les futurs présidents choisiront d'interpréter le règlement quand ils le jugeront nécessaire, pour réprouver une protestation et l'éliminer ?Europarl
Pourquoi ne pas la remplacer par une expression moins brutale, celle de réprouver, par exemple ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
À quel titre se permet-il de réprouver la lutte féroce des hommes les uns contre les autres ?Jules Lermina (1839-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REPROUVER » v. act.

& redupl. Prouver une seconde fois. On a prouvé & reprouvé par bons titres, que ce droit ne luy appartenoit pas, il ne laisse pas de s'en conserver la jouïssance.
 
REPROUVER, signifie aussi, Rejetter une chose, la desapprouver. L'Eglise a reprouvé le mariage des Prêtres. Les loix civiles reprouvent le concubinage. Ce mot vient du Latin reprobare.
 
REPROUVER, se dit ordinairement par opposition à predestiner. Dieu a reprouvé Sathan & ses Anges ; il a reprouvé les Juifs, & a admis en leur place les Gentils. De deux personnes qui seront ensemble, il en prendra l'une, & reprouvera l'autre. On dit proverbialement d'un meschant homme, que c'est un reprouvé, qu'il vit en reprouvé.
 
REPROUVÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020