Email catcher

débaptiser

Définition

Définition de débaptiser ​​​ verbe transitif

Changer le nom de. Débaptiser une rue.

Conjugaison

Conjugaison du verbe débaptiser

actif

indicatif
présent

je débaptise

tu débaptises

il débaptise / elle débaptise

nous débaptisons

vous débaptisez

ils débaptisent / elles débaptisent

imparfait

je débaptisais

tu débaptisais

il débaptisait / elle débaptisait

nous débaptisions

vous débaptisiez

ils débaptisaient / elles débaptisaient

passé simple

je débaptisai

tu débaptisas

il débaptisa / elle débaptisa

nous débaptisâmes

vous débaptisâtes

ils débaptisèrent / elles débaptisèrent

futur simple

je débaptiserai

tu débaptiseras

il débaptisera / elle débaptisera

nous débaptiserons

vous débaptiserez

ils débaptiseront / elles débaptiseront

Exemples

Phrases avec le mot débaptiser

On va retrouver beaucoup de rues, de boulevards, de places à débaptiser, en particulier dans la métropole nantaise !Ouest-France, 26/06/2020
Des vocations de snipers sont nées qui voudraient flinguer, déboulonner des statues, des plaques de rues, débaptiser des écoles, des places ou des salles de concert.Ouest-France, 15/06/2020
Cela est aussi un choix politique, puisqu'il permet de débaptiser une île du nom donné par une autre puissance coloniale.Espace géographique, 2008, Myriam Houssay-Holzschuch (Cairn.info)
Nommer, débaptiser ou renommer sont des étapes naturelles dans ce processus de reconnaissance.Espace géographique, 2001, Hélène Blais (Cairn.info)
Mais à l'heure qu'il est, il est vraiment bien tard pour débaptiser le volume.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il est toujours difficile de débaptiser une rue ou une place.Ouest-France, 07/02/2018
La mairie projette de la débaptiser, après avoir consulté des avis parfois partagés.Ouest-France, 24/08/2017
Il faut donc les débaptiser dans la langue du peuple.Victor Fournel (1829-1894)
Racine se garde bien de débaptiser les sentiments tragiques et, dans toutes ses préfaces, adopte des formules étroitement aristotéliciennes.Littératures classiques, 2007, Emmanuelle Hénin (Cairn.info)
Je pense qu'il faudrait débaptiser ce rapport et l'intituler « rapport sur l'augmentation des subventions en faveur des agriculteurs inefficaces ».Europarl
Sur quoi repose et de quoi dépend le droit de nommer, renommer, débaptiser ?Langage & société, 2018, Catherine Ruchon (Cairn.info)
En bon marin, il n'a pas voulu le débaptiser, superstition oblige.Ouest-France, Françoise CONAN, 29/05/2014
Il est à noter que les mots pour désigner de nouvelles structures ou en débaptiser d'autres, revêtent une grande importance.Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle, 2013, Françoise Cros (Cairn.info)
S'il faut débaptiser les lieux publics, cela promet de fortes polémiques politiciennes !Ouest-France, 26/06/2020
Pour un peu, depuis une dizaine de jours, il aurait fallu débaptiser les 50es.Ouest-France, Jacques GUYADER, 28/12/2020
Enfin, débaptiser un tableau, dire qu'une toile est une copie, que le roi est nu n'est pas toujours facile.Commentaire, 2002, Henri Mercillon (Cairn.info)
À l'heure où l'on déboulonne des statues, symbole du passé colonial, faut-il aussi débaptiser certains noms de rues, voire de salle ?Ouest-France, Jean-François MARTIN, 14/06/2020
Certes, en 2010, une initiative citoyenne a pris pour objectif de débaptiser le quartier en raison précisément de ce passé si longtemps escamoté.L'Homme et la société, 2014, Margaret Manale (Cairn.info)
Si je croyais que ce drôle me connût par mon nom, je me ferais débaptiser, de peur qu'on ne crût que je le connais, moi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Car au-delà des produits à débaptiser, les entreprises accusent un retard immense dans la prise en compte de la diversité, notamment au plus haut niveau.Ouest-France, 27/06/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBAPTISER v. act.

Perdre la grace du Baptême, y renoncer. Il ne se dit qu'en cette phrase odieuse : Je veux être debaptisé, je me ferois debaptiser, plustost que de faire une telle affaire.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine