Email catcher

débonnaire

Définition

Définition de débonnaire ​​​ adjectif

D'une bonté extrême, un peu faible. Air débonnaire. ➙ bonasse, inoffensif.

Synonymes

Synonymes de débonnaire adjectif

Exemples

Phrases avec le mot débonnaire

Kalinine se donnait des airs de vieux maire de village débonnaire, auquel les gens simples pouvaient s'adresser lorsqu'ils avaient des soucis.Po&sie, 2007, Gerfried Horst, Stéphane Michaud (Cairn.info)
Ces infatigables débonnaires se livrent à une formation qui rend bien des services.Ouest-France, 11/09/2017
Âgé d'une soixantaine d'années, il portait sa nonchalance et son caractère débonnaire à même le corps.La psychiatrie de l'enfant, 2021, Rémy Reyre (Cairn.info)
Aussi n'eurent-ils garde de contrarier la volonté de leur débonnaire souverain.Les Cahiers Portalis, 2017, Pierre-Joseph Proudhon (Cairn.info)
Un petit bonhomme de neige débonnaire qui s'est rapidement fait un copain sur son banc (celui à grosse tête).Ouest-France, Virginie ENÉE, 10/02/2021
La vision des débonnaires chaleureux contre les rancuniers sournois s'effrite encore davantage quand les discussions se hissent au niveau des relations intercommunales.Arts et jeux de genre, 2016, Georges Guille‑Escuret (Cairn.info)
Certes, jamais monarque n'a été aussi maltraité ; les tyrans de tragédie sont les plus patients, sans contredit, et les plus débonnaires d'entre les hommes.Alphonse Karr (1808-1890)
Avec l'aide d'une collègue débonnaire et de son voisin, un vieux peintre amateur, elle va mettre au point un plan.Ouest-France, Christophe Narbonne, 21/02/2018
Suger a même dit quelque part qu'il était « débonnaire au delà de toute imagination ».Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Secundo devoirs envers les autres, c'est-à-dire être toujours loyal, débonnaire, et même fraternel, le genre humain n'étant qu'une seule famille.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le local serait plus débonnaire, plus familier, plus rassurant, plus proche enfin.Informations sociales, 2005, Michel Autès (Cairn.info)
En règle générale, le peuple adopte une attitude plutôt débonnaire, mais occasionnellement, certains dépassent les bornes de la décence.Dix-huitième siècle, 2021, Véronique Laporte (Cairn.info)
Mais un gros homme de trente-huit ans, rasé, la figure ronde, parut avec un sourire débonnaire.Émile Zola (1840-1902)
Je croyais le parc peuplé seulement d'animaux doux et débonnaires.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Et ce n'est pas la pluie, apparue en milieu de matinée, qui effacera son sourire débonnaire.Ouest-France, Tony FABRI, 24/11/2016
Au milieu de cette foule débonnaire, un homme s'affaire, passe d'étal en étal, salue les habitués.Ouest-France, Olivier BOTTIN, 24/09/2019
Le nouvel homme fort de la droite nationaliste autrichienne cultive une image sage et débonnaire.Ouest-France, 14/09/2019
Seuls, le regard assuré, la démarche altière, les moustaches toutes militaires, lui donnaient une apparence martiale qui contrastait avec son caractère doux, presque débonnaire.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Heureux les débonnaires ; car ils posséderont la terre !Ernest Renan (1823-1892)
Sa légèreté débonnaire dissimulait un mal de vivre lié à la perte des êtres chers.Ouest-France, Vincent COTÉ, 13/07/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DEBONNAIRE adj. m. & f.

Doux, gracieux, clement. Louïs le Debonnaire ou le Pieux, Roy de France, étoit fils de Charlemagne. St. Louïs étoit un Prince debonnaire. Il n'est plus gueres en usage en bonne part, suivant ce qu'a dit Balsac : Ils ont nommé le debonnaire, celuy qu'ils n'ont osé nommer le sot. Pasquier aprés Henry Estienne dit que ce mot est composé de ces trois mots, de bonne aire. Mais Menage, à cause que cette signification est trop éloignée, tient qu'il vient de bonus & bonarius.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la Bretagne Top 10 des mots de la Bretagne

Le français de Bretagne emploie des formes et un vocabulaire pouvant paraître exotiques pour ceux qui ne les pratiquent pas, et naturels pour ceux qui...

Jean Lecoulant et Ronan Calvez 12/07/2024
sondage de la semaine