déclassé

 

définitions

déclassé ​​​ , déclassée ​​​ adjectif et nom

Qui n'appartient plus à sa classe sociale, mais à une classe inférieure. —  nom Les déclassés.
Qu'on a déclassé (I, 1). Athlète déclassé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai cru y rencontrer une fois l'implorant regard qui m'obsède, cet œil trouble et vert qui a fait de moi un misérable déséquilibré, un déclassé et un fou.Jean Lorrain (1855-1906)
Un artiste ne pouvait être qu'un déclassé, qu'un dévoyé.Théodore Duret (1838-1927)
Nous étions très liés ; il était noble déclassé comme moi, et je lui devais un bon office.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Il n'est point déclassé : il n'est pas classé du tout.Jules Lemaître (1853-1914)
Avec la fortune en moins, il aurait eu de la peine à ne point passer pour déclassé aux yeux des bourgeois, ses pairs.Léon de Tinseau (1842-1921)
Éternel déclassé, créature d'exception, nulle part je ne rencontrerai des pairs, des semblables, des vivants de ma trempe !...Georges Eekhoud (1854-1927)
Je prenais une joie atroce à m'accuser, à me rendre plus vil, plus déclassé, plus noir encore que je ne l'étais...Octave Mirbeau (1848-1917)
C'était un beau garçon brun, vêtu avec une élégance exagérée, et qui se jugeait déclassé, estimant son physique et ses manières au-dessus de sa position.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un grand nombre de navires a été déclassé de force, les autres sont contraints de rester au port la moitié du mois.Europarl
Son histoire était celle d'un déclassé et d'un réfractaire par principe et par conviction.Georges Eekhoud (1854-1927)
Oriane décidément n'en faisait pas d'autres et savait l'art d'attirer les hommes en vue dans son salon, au pourcentage de un pour cent bien entendu, sans quoi elle l'eût déclassé.Marcel Proust (1871-1922)
Vous savez, il y a 20 ans, on a déclassé des territoires entiers, privé des salariés de leur emploi au nom de la modernisation, de la productivité.Europarl
Si un navire est retenu à quai trois fois dans une période de vingt-quatre ou de trente-six mois, il devrait être définitivement déclassé – trois avertissements avant la sentence.Europarl
Être exclu signifie ne pas faire partie de sa communauté, être déclassé, rejeté et donc être considéré comme un article de rebut dans une société où tout se jette.Europarl
Mais c'était un homme déclassé, hors de tout, hors de la robe sans être de l'épée, n'ayant le pied ferme nulle part.Jules Michelet (1798-1874)
Les plus sévères vont jusqu'à dire que, par mes relations avec ce journal, je me suis momentanément déclassé.Edmond Biré (1829-1907)
Jantrou se leva également, cachant sa joie de trouver du pain, sous son rire blagueur de déclassé, las de la boue parisienne.Émile Zola (1840-1902)
Il était déclassé de naissance, et se portait de tout son effort hors de son état.Hippolyte Taine (1828-1893)
Un rêveur voluptueux et distingué se répute déclassé, lorsque la caserne l'oblige à de pareils contacts.Gustave Le Bon (1841-1931)
Ce qui m'avait le plus frappée et chagrinée, en revoyant mon frère, c'était de l'avoir trouvé irrémédiablement déclassé.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 26/10/2020