Email catcher

défia

Formes

Exemples

Phrases avec le mot défia

Il défit (et défia) la souveraineté d'une langue : un peuple, un territoire, une langue en faisant d'une langue subie une langue choisie.Rue Descartes, 2007, Seloua Luste Boulbina (Cairn.info)
Le repos l'avoit rafraîchi : un verre de liqueur le remit en humeur, la compagnie lui donna de l'audace ; & se sentant fort, il défia ma foiblesse.Claude Godard d'Aucour (1716-1795)
D'un regard elle le défia de citer le nom.Eugène Chavette (1827-1902)
D'abord il défia le dauphin à combattre corps à corps.Jules Michelet (1798-1874)
À la fin du siècle, la prise de conscience d'un nouvel âge historique – celui des foules – affola les plus sages et défia les plus curieux.Mil neuf cent, 2004, Christophe Prochasson (Cairn.info)
Albine, de son regard fixe, le défia un instant.Émile Zola (1840-1902)
Pendant qu'ils y cherchaient quelque chose de valeur, une jeune femme qui passait par là s'arrêta et les défia.Problèmes d'Amérique latine, 2010, Dennis Rodgers (Cairn.info)
Toutefois, lorsque le chef local défia l'autorité du tindana pour attribuer de la terre, ce fut là une violation grave de la pratique établie.Autrepart, 2004, David Andrew Wardell, Christian Lund (Cairn.info)
De son asile suisse, il clama son innocence et défia ses accusateurs.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2008, Francis Latour (Cairn.info)
Il nia les accusations et défia les accusateurs.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
L'autre l'en défia, et le sergent-major ne le manqua pas.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Le jeune homme se leva alors et, dans le soleil, la face humide, il défia le monde et espéra fervemment.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Mais à long terme, l'entreprise machiavélique de ces théoriciens échoua parce que le comportement révolutionnaire défia leur machination réactionnaire.Sud/Nord, 2001, Mahfoud Bennoune (Cairn.info)
Quant aux deux derniers chefs, il les repoussa avec une énergique dénégation, et il défia le solliciteur général de les démontrer par le moindre document.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Cette passion d'agir défia les fatigues, l'âge, la maladie.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Il défia les buveurs écossais et les réduisit à l'alternative de reconnaître ses exploits ou de confesser leur infériorité.Auguste Angellier (1848-1911)
Un geste équivoque de ses doigts par l'air le défia.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il la défia, oui, autant qu'il s'en défia, avec ce mélange d'intelligence suprême et de stupidité consentie, sur le fil, funambule et voyant.Chimères, 2017, Marc Dufaud (Cairn.info)
La première ligne défia les lasers avec le signe de la victoire.Les Cahiers de l'Orient, 2013, Anna Roussillon (Cairn.info)
Le livre eut toutes sortes de prix et il défia aisément l'ordinaire production des rentrées littéraires françaises.Les temps modernes, 2009, François Regnault (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine