défonce

définitions

défonce ​​​ nom féminin

familier Perte de conscience ou délire éprouvé après l'absorption de drogue. ➙ trip.

défoncé ​​​ , défoncée ​​​ adjectif

Brisé, abîmé par enfoncement. Un vieux fauteuil défoncé.
Qui présente de grandes inégalités, de larges trous. Route, chaussée défoncée.
familier Qui est sous l'effet d'une drogue.

synonymes

défoncé, défoncée adjectif

[familier] drogué, toxicomane, accro (familier), camé (familier), chargé (familier), décalqué (familier), speed (familier), speedé (familier), shooté (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « défonce »

La croix du chevet est renversée, elle brise en tombant une portion de la balustrade du grand comble, et défonce une voûte des galeries supérieures.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) et Jean-Baptiste-Antoine Lassus (1807-1857)
On ne défonce pas les meubles, que diable !Émile Gaboriau (1832-1873)
On défonce les pièces de vin et d'eau-de-vie.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Ce qui laisse indifférent notre plateau fait pencher celui du voisin et défonce celui du voisin de notre voisin.René Boylesve (1867-1926)
Après avoir arraché les vieilles souches, une grosse charrue tirée par quatre forts bœufs, défonce la terre à une profondeur de 50 centimètres.Paul Otlet (1868-1944)

Exemples de « défoncé »

Mais un peu plus loin il y avait un autre baril qui était à moitié défoncé.Jules Lemaître (1853-1914)
Trois autres s'arrêtèrent devant la porte d'un épicier, retenus par des zouaves qui avaient défoncé un petit tonneau d'eau-de-vie.Émile Zola (1840-1902)
Pas un n'y serait allé, si elles avaient juré qu'aucune ne coucherait avec un homme qui aurait défoncé le crâne à des hommes, fusillé des hommes, éventré des hommes !Romain Rolland (1866-1944)
Un violent coup d'équinoxe était survenu, qui avait défoncé à bâbord la poulaine et un sabord et endommagé le porte-haubans de misaine.Victor Hugo (1802-1885)
Les petits chiffonniers avaient raclé depuis longtemps le goudron et défoncé ou disjoint les planches des palissades.Georges Eekhoud (1854-1927)
Les hommes portaient des chapeaux qui avaient perdu toute recherche de forme, leur feutre étant défoncé ou renflé.Marcel Schwob (1867-1905)
Le second quart fut défoncé, le plat rempli et vidé de nouveau deux fois de suite.Joseph Marmette (1844-1895)
Le choc renverse tout à bord ; la mâture tombe ; l'avant du navire abordé est défoncé.Édouard Corbière (1793-1875)
Le steamship présentant l'étrave à la mer avec son avant défoncé, c'était un homme qui s'entêterait à nager entre deux eaux, la bouche ouverte.Jules Verne (1828-1905)
Mais c'était difficile, dans le chemin défoncé et encombré de tas de neige durcie, et il ne fit qu'imprimer à l'équipage de plus brusques sursauts.Jules de Gastyne (1847-1920)
On m'apprit qu'on m'avait entendu pousser des gémissements, que le tonneau, harponné et monté à bord, avait été défoncé...Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
L'autre bout était resté vide, et un tonneau défoncé par un bout était disposé de chaque côté pour nous recevoir quand il nous plairait de commencer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le logement est une véritable ruine : le toit est défoncé en plusieurs endroits, les cheminées, renversées, les fondations écroulées, les fenêtres brisées, et à l'intérieur tout le plâtre est tombé.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Un parc à bestiaux est défoncé, et une vache tombe dans le salon des dames à travers l'écoutille.Jules Verne (1828-1905)
La pluie de la veille avait défoncé les terrains, et les deux hommes pataugeaient dans un immense cloaque, ils entraient dans la boue jusqu'aux chevilles.Alexis Bouvier (1836-1892)
L'ordre fut établi pour que chacun puisse en avoir à son tour ; on mit un tonneau debout et défoncé.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Trempé par les averses, défoncé par les chariots, le sol plâtreux était changé en un lac de fange.Émile Zola (1840-1902)
Et il répondit par un coup droit en pleine poitrine, qui aurait défoncé l'autre, s'il ne s'était garé, dans ses continuels sauts de chèvre.Émile Zola (1840-1902)
On se servit des murs des cloîtres, après avoir défoncé les voûtes, comme de revêtements de l'escarpe, et de la contrescarpe, et les cloîtres devinrent les fossés.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Par suite, effondrement de la partie supérieure du pylône, qui, dans sa chute, avait défoncé le toit.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020