dégorger

définitions

dégorger ​​​ verbe

verbe transitif
Faire sortir de soi, déverser. Égout qui dégorge de l'eau sale.
Vider, déboucher. Dégorger un évier.
verbe intransitif Rendre un liquide. Faire dégorger des escargots, des concombres, leur faire rendre leur eau.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dégorge

tu dégorges

il dégorge / elle dégorge

nous dégorgeons

vous dégorgez

ils dégorgent / elles dégorgent

imparfait

je dégorgeais

tu dégorgeais

il dégorgeait / elle dégorgeait

nous dégorgions

vous dégorgiez

ils dégorgeaient / elles dégorgeaient

passé simple

je dégorgeai

tu dégorgeas

il dégorgea / elle dégorgea

nous dégorgeâmes

vous dégorgeâtes

ils dégorgèrent / elles dégorgèrent

futur simple

je dégorgerai

tu dégorgeras

il dégorgera / elle dégorgera

nous dégorgerons

vous dégorgerez

ils dégorgeront / elles dégorgeront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Posée, encadrée dans le luxe, elle put dégorger ce qu'elle avait de bas, se former et prendre attitude.Jules Michelet (1798-1874)
Mais comment les faites-vous dégorger pour qu'elles ne soient pas insalubres ?Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Je fais mettre ces canards dans des auges en pierre et dans de grands baquets pleins d'eau, pour les y faire dégorger jusqu'au lendemain matin.Nicolas Appert (1749-1841)
Je donnerais beaucoup pour lui faire dégorger ses souvenirs et son passé.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Tout cela est bel et bon, mon brave garçon, mais il me faut mes six sous, et je saurai bien vous les faire dégorger.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Toutes les autres veines de la triple ville venaient y puiser où s'y dégorger.Victor Hugo (1802-1885)
Mes sangsues voient le jour, elles veulent y courir, elles font des efforts, elles s'allongent pour passer par les minces ouvertures, et elles finissent ainsi par se dégorger complètement elles-mêmes.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Il sentait passer et se dégorger dans son cerveau tant de fumées monstrueuses qu'il lui semblait que sa tête était devenue une des cheminées de l'enfer.Victor Hugo (1802-1885)
On les plonge ensuite dans une chaudière pleine d'eau bouillante pour achever de les dégorger des parties sales qu'ils pourraient encore contenir, et les mettre sur forme.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Ensuite on le faisait dégorger dans l'eau courante.Gustave Fagniez (1842-1927)
On fut plusieurs heures à pouvoir désencombrer et faire dégorger ce passage.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Il se fût relâché vraisemblablement (il mûrissait pour les incontinences dernières) jusqu'à dégorger le vomissement de sa dépravation.Camille Lemonnier (1844-1913)
Pendant plusieurs instants il ne put réussir à compléter la masse d'air qu'il lui fallait dégorger de son larynx pour rétablir l'équilibre entre la suffocation et la pléthore.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dans la ruche, on n'est pas moins occupé que dehors : celles-ci font avec la cire les alvéoles hexagones dans lesquels d'autres viennent dégorger du miel.Alphonse Karr (1808-1890)
Bref, on parvint à faire dégorger, sans escompte, deux ou trois mille francs, au capitaliste circonvenu.Léon Bloy (1846-1917)
Aussi, au lieu de jeter à la borne celles que j'avais posées à mes malades, je les gardais en cachette, je les soignais, je les faisais dégorger.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Combien de fois nous faudra-t-il vous battre pour vous faire dégorger votre sauce ?Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il faut avoir de l'eau bouillante pour dégorger les chapeaux ; sans cette précaution les chapeaux sont ternes et pleins de poussière.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Cette opération a le triple avantage de laver le velu, de dégorger le feutre, et de fixer la couleur en même temps.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
C'est là qu'ils tendent les milliers d'engins dont les canaux sont embarrassés jusqu'à ne pouvoir dégorger leurs eaux.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEGORGER » v. act.

Oster les ordures ou le sable qui empeschent le passage des eaux, des humeurs, dans des tuyaux, des conduits, des passages. On a fait joüer toutes les eaux de Versailles pour degorger les tuyaux.
 
DEGORGER, signifie quelquefois, Rompre les digues, les vaisseaux où une liqueur est renfermée. Quand les estangs viennent à se degorger, ils inondent les lieux voisins & plus bas. Quand la bile se degorge, elle fait de grands ravages dans le corps.
 
DEGORGER, se dit aussi des eaux qui tombent dans d'autres eaux. La riviere de Marne se degorge dans la Seine. Le Volga & plusieurs autres grandes rivieres se degorgent dans la Mer Caspie.
 
En Chirurgie on dit qu'il faut bien degorger la veine aprés une saignée, pour dire, qu'il n'y faut point laisser de sang extravasé qui se puisse corrompre & apostumer. On dit aussi à l'égard des chevaux qui ont les jambes gorgées, qu'il les faut promener pour les degorger.
 
DEGORGER, se dit aussi du poisson, quand on le met en eau claire & courante pour luy faire perdre un goust de bourbe qu'il a contracté dans des lieux marescageux. Le poisson d'estang est meilleur, quand on l'a laissé degorger quelque temps dans les boutiques qui sont sur les rivieres. Les saumons se degorgent en remontant dans les rivieres.
 
DEGORGER, en termes de Teinturiers, signifie, Laver dans la riviere les laines, soyes & estoffes qu'on fait cuire avec du savon blanc, ou autre graisse, ou tremper dans l'alun pour en faire sortir ce qu'il y a de superflu.
 
DEGORGÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot de l’année Le "Dicovid" des mots inventés ! Le "Dicovid" des mots inventés !

Chaque année, Le Robert propose aux membres de sa communauté de proposer puis d’élire le mot de l’année. La fin de l’année 2020 approchant, les équipes de notre rédaction furent pourtant bien ennuyées : cette fois, les dés étaient pipés et le suspense n’aurait pas lieu ! À coup sûr, il faudrait choisir entre « coronavirus », « Covid », « masque » ou « vaccin » pour les plus optimistes.

05/03/2021