déposition

définitions

déposition ​​​ nom féminin

Déclaration que fait sous la foi du serment la personne qui témoigne en justice. ➙ témoignage. Faire, signer sa déposition.
Action de déposer un souverain.
Arts Déposition de croix, se dit de représentations de Jésus Christ après la descente de croix.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils s'appuyèrent de la déposition que venait de faire le maréchal-des-logis de gendarmerie, et leur firent voir que leur proie allait leur échapper, que par conséquent ils étaient perdus.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Quelle vie dans un pays où le salut et la perte d'un homme ne dépendent que de la déposition de deux témoins !Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
En récompense de sa déposition, il reçut des reproches outrageans, augure certain du sort qui lui était réservé.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je ne suis pas fort d'accord avec la décision récente qui ne contraint même pas un ministre croate à faire sa déposition.Europarl
Jim fut soumis ce soir-là à un interrogatoire minutieux, mais rien ne put le faire varier dans sa déposition ni ajouter quelque clarté à ce qu'il avait vu.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Et vous ne pouvez plus vous en servir, sans que ma déposition vous rende aussitôt suspects.Daniel Lesueur (1854-1921)
S'il a effrontément menti, pourquoi avoir négligé d'employer tous les moyens infaillibles qu'offrait la justice pour s'assurer si sa déposition est ou non véritable ?Ferdinand Berthier (1803-1886)
Un greffier assis prés de moi écrivait ma déposition, et derrière, j'entendais le bruit de gros feuillets qu'on retournait.Alphonse Daudet (1840-1897)
Suivez-moi, ne faites pas de bruit, faites ce que je vous dirai, et vous aurez la déposition la plus complète que vous puissiez désirer.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il convient aussi de donner aux enfants la possibilité de présenter leur déposition sur support vidéo, ce qui n'est malheureusement pas le cas dans tous les pays.Europarl
La nouvelle de votre avènement, celle de votre déposition nous parvinrent comme à la fois.Émile Vincens (1764-1850)
Il ne s'agit que de connaître telle lettre, telle déposition, tels faits, dont on pourrait tirer telles conséquences.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je me bornerai à reproduire le passage de la déposition où il est montré comment l'enseignement varie suivant les besoins des régions.Gustave Le Bon (1841-1931)
Si vive que fut l'impression produite par cette déposition, elle ne parut pas atteindre le docteur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il demanda donc aux magistrats à leur révéler un secret important ; on l'écouta, et sa déposition, quoique ignorée du peuple, suggéra d'avance les commentaires les plus étranges, les plus révoltans.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Toutes deux, lorsqu'elles ont été relevées du poste, ont été faire leur déposition parfaitement identique, quant aux détails, dans la bouche de l'une comme dans celle de l'autre.Dorothée de Dino (1793-1862)
Son père, lavé par la déposition, élevé par le vice, lui donnait les villes et les montagnes, les couchers de soleil où il avait passé ; elle avait droit au monde.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
D'autre part, il ne pouvait pas différer beaucoup de faire sa déposition, sous peine de paraître suspect.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
De la déposition de l'idiot, la nuit de l'incendie, des tentatives faites depuis pour lui arracher un nouveau témoignage, de l'expertise des médecins, rien, pas un mot.Émile Gaboriau (1832-1873)
Sa déposition, faite avec beaucoup de soin et où tout est bien pesé, n'en a que plus de valeur.Auguste Angellier (1848-1911)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPOSITION » s. f.

Témoignage rendu en Justice par un témoin. Dans un recollement on fait lecture à un témoin de sa deposition, pour voir s'il y veut persister, y ajoûter, ou diminuer. On ne doit point lire en jugeant la deposition des témoins valablement reprochez. Les revelations sur un Monitoire ne font point de foy, jusqu'à ce qu'elles soient redigées en deposition.
 
DEPOSITION, en termes d'Eglise, se dit aussi de l'enterrement d'un corps. On doit dire une telle Evangile & telles prieres le jour de la deposition d'un deffunt, lors qu'on apporte un corps à l'Eglise pour l'enterrer.
 
DEPOSITION, signifie aussi, Abdication ou destitution d'une dignité, d'un office. La deposition volontaire d'un Pape, d'un Prelat. La deposition d'un Official, d'un Promoteur qui a malversé. Le Pape Gregoire VII. est le premier de tous les Papes qui ait entrepris la deposition des Rois, comme témoignent Otton de Frisingue, & Onuphrius Panvinius.
Le mot du jour Vaccinodrome Vaccinodrome

Court-on plus facilement quand on n'en a qu'une que quand on en a deux ? On peut légitimement se poser la question, car le dromadaire, qui n'a qu'une bosse, est étymologiquement le « (chameau) qui court ». Son nom fait partie de la famille du grec dromos « course ».

Édouard Trouillez 08/01/2021