déshabillé

 

définitions

déshabillé ​​​ nom masculin

Vêtement d'intérieur féminin d'étoffe légère.
 

synonymes

déshabillé nom masculin

négligé, peignoir, saut-de-lit

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle se leva ensuite, et parut d'abord à cette cour idolâtre dans les charmes d'un déshabillé simple, et ensuite couverte des plus somptueux ornements.Montesquieu (1689-1755)
Il était exposé au premier rang, tout près du vitrage et on ne l'avait pas déshabillé.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
En ce livre déshabillé, plus de couronnes de lauriers, plus de manteaux fleurdelisés plus de chemises même.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La princesse mourait de chaud et d'inquiétude ; elle se leva plus matin que l'aurore, et descendit en déshabillé dans son appartement bas.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Je me retrouvai dans ma chambre sans savoir comment j'avais pu prendre congé et quitter mon siège ; je me jetai sur mon lit à moitié déshabillé, comme un homme ivre.George Sand (1804-1876)
Ils l'avaient attiré dans ce chemin isolé, l'avaient déshabillé, et s'amusaient, comme je vous l'ai dit, à le fouetter d'orties.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Lorsque j'eus complètement déshabillé le mannequin, je le repoussai sans bruit sous un comptoir et revêtis les habits que je lui avais volés.Arnould Galopin (1863-1934)
Là, on m'aurait aussitôt déshabillé pour me mettre au lit et mon diamant eût certainement été découvert.Arnould Galopin (1863-1934)
Je ne puis parler que du héros en déshabillé ; et alors il était presque constamment bon, patient, et rarement injuste.Louis Constant Wairy (1778-1845)
La servante revenait dire que le lit était prêt, tous passèrent dans la chambre voisine, où le blessé fut déshabillé et mis au lit.Émile Zola (1840-1902)
Madame avait achevé sa toilette de nuit ; elle était en déshabillé élégant ; mais on comprenait que cette toilette était faite avant qu'elle eût à subir les émotions qui l'agitaient.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Juan se déshabilla, à l'exception de sa robe de nuit, qui était elle-même un déshabillé.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La jeune fille s'essuya les yeux, passa un chaud déshabillé de molleton blanc, et s'installa auprès de sa table pour coudre.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
C'était une femme de trente ans environ, très-maigre, d'un jaune uni, et magnifiquement élégante quoique en déshabillé.George Sand (1804-1876)
Dans cette ancienne monarchie, les rois et les grands ne songeaient pas assez à qui ils se révélaient ainsi dans leur déshabillé et dans leur ruelle.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Plus d'une fois, elle lui avait demandé, à lui-même, de la faire peindre non pas toute nue, mais presque, c'est-à-dire dans le joli déshabillé des femmes qui vont au bal.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il y avait vingt ans bientôt qu'il n'avait couché dans un lit, et quoiqu'il ne se fût pas déshabillé, la sensation était trop nouvelle pour ne pas troubler son sommeil.Victor Hugo (1802-1885)
Déshabillé en un tour de main, le patient apparaît livide, exsangue et rigide comme un homme de pierre.Louis Boussenard (1847-1910)
Quant à moi, tout le temps que dura la campagne, je ne me suis pas une seule fois déshabillé pour entrer dans un lit, car nous n'en trouvâmes nulle part.Louis Constant Wairy (1778-1845)
En effet, quand on y entre, c'est un bain pour la chaleur et le déshabillé qui y règnent.Félix Galipaux (1860-1931)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESHABILLÉ » s. m.

Toilette, robbe de chambre ou autres besognes dont on se sert, quand on est dans son particulier, quand on s'habille, ou quand on se deshabille. On ne peut parler à Monsieur, il est encore en son deshabillé, en robbe de chambre.
 
DESHABILLÉ, est aussi un habit de couleur que les femmes portent chez elles, & qui est opposé aux habits noirs qu'elles portent, quand elles vont faire des visites de ceremonie.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020