désordonné

définitions

désordonné ​​​ , désordonnée ​​​ adjectif

Mal réglé, sans ordre. Des gestes, des mouvements désordonnés.
Qui manque d'ordre, ne range pas ses affaires.
littéraire Qui n'est pas conforme à la règle, à la morale. Vie désordonnée. ➙ déréglé, dissolu.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le mouvement désordonné, le fracas, les menaces, en un mot, sont des avertissements, tandis que la tranquillité attire et trompe.Paul Féval (1816-1887)
Nous avons mauvaise grâce à nous plaindre de voir sur le marché désordonné du monde tomber de nouveaux produits concurrents et perturbateurs.Anatole France (1844-1924)
Il faut avoir assisté au spectacle de la retraite de cent mille hommes pour se faire une juste idée du chaos, de l'encombrement désordonné qui en résulte.Gaston Tissandier (1843-1899)
Et comme elle désire que toute la nature en convulsion s'associe par un mouvement désordonné à la convulsion de sa douleur !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cependant, bien loin d'exécuter cette promesse, il s'était montré et plus impudent et plus désordonné que jamais.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Bientôt le radeau fut repris d'un mouvement rapide et désordonné qui dura deux minutes à peu près, et il s'arrêta de nouveau.Jules Verne (1828-1905)
En tout cas, il était dans un état d'agitation désordonné qui ne lui permit pas de s'endormir.Hector Malot (1830-1907)
Enfin le spectacle tumultueux et désordonné d'une nation, résolue à se sauver par l'impossible des époques révolutionnaires.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je descendis à mon tour dans la cour, les tempes battantes, le cœur désordonné, les reins rompus.Gaston Leroux (1868-1927)
L'opposition, telle qu'elle est, résultat infaillible de l'admissibilité des députés au pouvoir, c'est l'effort désordonné des ambitions.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Pourquoi y règne-t-il dans le mouvement des affaires quelque chose de désordonné, de passionné, on pourrait presque dire de fébrile, qui n'annonce point un long avenir ?Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Au stimulant de la pointe d'une aiguille, tout le corps est pris d'un tressaillement désordonné ; des efforts sont faits pour se relever et marcher, sans pouvoir y parvenir.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Paul, désordonné et excessif en tout, outra encore ce système ; il donnait « trois mille paysans comme il eût fait d'une bague ».Albert Vandal (1853-1910)
Vois le statuaire superbe dans sa belle santé physique et morale ; et, d'autre part, vois le musicien maladif et désordonné.Hector Malot (1830-1907)
Elle vivait, disait-on, fort sagement, et faisait vivre son père, vieux artiste paresseux et désordonné.George Sand (1804-1876)
Un rien ; et ce rien a toutes les chances de se réaliser dans le tas désordonné des chenilles.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Sans elle les productions littéraires ne formeroient dans l'esprit humain qu'un amas désordonné de notions vagues.Valentin Haüy (1745-1822)
La force disproportionnée du mouvement tiendrait le corps social dans un ébranlement désordonné et maladif.François Guizot (1787-1874)
Que pendant trente ans la crainte a brisé quelques-unes de nos chaînes, pendant que l'amour désordonné du pouvoir nous en imposait de plus pesantes.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Pour la première fois peut-être de sa vie, dans cet élan désordonné de son âme, il tutoya l'enfant, dont l'image était encore là, présente devant lui.René Bazin (1853-1932)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESORDONNÉ, ÉE » adj.

Qui est excessif. Il a une amour, une passion desordonnée pour cette femme. Une fureur brutale & desordonnée.
 
DESORDONNÉ, signifie aussi, Vicieux, libertin. C'est un homme qui mene une vie desordonnée, qui est noyé dans la débauche.
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 25/05/2021