Email catcher

dévouement absolu

Exemples

Phrases avec les mots dévouement absolu

Dans tous les cas, comptez sur mon dévouement absolu.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
C'est à ce dévouement absolu à la cause commune, joint à l'attrait du spectacle, que la ménagerie devait cette prospérité étonnante qui ne s'était pas démentie depuis des années.Oscar Méténier (1859-1913)
Bien des raisons l'expliquent, telles que la motivation très forte et très idéologique et le dévouement absolu des jeunes de ce mouvement.Cités, 2003, Avraham Sela, Elhanan Yakira (Cairn.info)
Il s'était attaché à sa jeune souveraine avec un dévouement absolu.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Les grades, les honneurs qu'ils ont obtenus sont le prix d'un dévouement absolu aux intérêts de la société ; en les acceptant, ils ont contracté de sérieux et glorieux engagements.Christophe-Marcel Roguet (1800-1877)
Si le courage, le dévouement absolu avaient pu nous sauver, la marine militaire eût eu droit à des honneurs exceptionnels.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Elle prévoit, comme celle de 2011 d'ailleurs, un dévouement absolu du président et des conseillers à leur fonction.Revue française d'administration publique, 2012, Hubert Delzangles (Cairn.info)
A ses caresses ardentes, à son dévouement absolu, on ne lui répond en général que par des sentiments plus discrets.Gaston Maugras (1850-1927)
Veuve de bonne heure, elle l'avait élevé, se consacrant à lui avec un dévouement absolu.Pierre Sales (1854-1914)
Karol avait compris de la vie tout ce qu'il en pouvait comprendre, le dévouement absolu.George Sand (1804-1876)
L'amour maternel s'ordonne comme un amour oblatif, voué au soin de l'autre et au dévouement absolu.Revue du Mauss, 2005, Elena Pulcini (Cairn.info)
La fantaisie tendre qu'elle avait émue en moi était-elle assez profonde pour tourner à un dévouement absolu, celui que supposait un tel mariage, où je devrais être tout pour elle.Paul Bourget (1852-1935)
Cet ouvrage, au contraire, ne nous parle que du dévouement absolu du médecin et de l'affectueuse gratitude du malade.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Pâlot s'était levé et était accouru avec cette précipitation qui est plus que de l'obéissance, qui décèle le dévouement absolu du subordonné pour un supérieur qu'il révère et qu'il aime.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le dévouement absolu est pour les natures naïves la plus exquise des jouissances et une sorte de besoin.Ernest Renan (1823-1892)
Ceci permet que l'objet aimé ne soit pas absolument parfait (bien sûr, il ne l'est pas) de même il n'existe pas un dévouement absolu ni total.Analyse Freudienne Presse, 2005, Mercedes Baudes de Moresco (Cairn.info)
Ce dévouement absolu à des principes va-t-il jusqu'à s'accommoder de la maxime machiavélique ?L'année balzacienne, 2003, Max Andréoli (Cairn.info)
Il connaissait trop les hommes pour se laisser prendre aux apparences, et ne croyait facilement ni au dévouement absolu ni à la méchanceté gratuite.Paul Scudo (1806-1864)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

dévouement nom masculin

absolu adjectif et nom masculin

Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine