diamant

définitions

diamant ​​​ nom masculin

Pierre précieuse (carbone pur cristallisé), la plus brillante et la plus dure de toutes, le plus souvent incolore. La pureté, l'eau* d'un diamant (➙ adamantin). Diamant taillé en brillant. Diamant monté seul. ➙ solitaire.
Technique Instrument à pointe de diamant, qui sert à couper le verre, les glaces. Diamant de vitrier.
Pointe de lecture des disques microsillons.

synonymes

diamant nom masculin

[Technique] bort, carbonado

[Bijouterie] brillant, solitaire

faux diamant

strass, zircon

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'y a rien d'étrange, dans ces collines, à ce qu'un morceau de sel gemme se trouve à un pied de distance d'un diamant.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On perquisitionnerait chez lui, on trouverait le diamant et je verrais pour toujours s'écrouler mes rêves d'avenir.Arnould Galopin (1863-1934)
Le reste de l'équipage y répondait à tel point que tous les fers des chevaux étaient d'émeraude, et les clous, de diamant.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Elle rouvrit les yeux, et son regard semblait m'attirer par mille chaînes de fer et de diamant.George Sand (1804-1876)
Le jeu des puissances économiques qui s'intéressent surtout au diamant, au pétrole, au cobalt et au cuivre.Europarl
Tous comprennent un diamant, un diamant surtout de la taille et de l'eau qu'on trouve dans ceux-ci !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je trouve que la beauté est un diamant qui doit être monté et enchâssé dans l'or.Théophile Gautier (1811-1872)
De la même façon, il ne nous semble pas équitable de suggérer, comme le faisait le texte libéral initial, un boycott européen du pétrole et du diamant angolais.Europarl
C'était, pour cette pauvre fille, comme un diamant tombé dans le fond vaseux de son existence.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Je vous « procure » un diamant qui doit vous assurer la fortune et je suis encore obligé de subvenir à tous les frais.Arnould Galopin (1863-1934)
C'était un cœur de diamant dont les arêtes pouvaient couper le verre, mais dont la solidité invincible, dont la pureté profonde pouvaient seules sympathiser avec les grandes douleurs d'une reine.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Combien je prise ce diamant que je possède, et autour duquel je souffle sans cesse pour en écarter le moindre grain de poussière !George Sand (1804-1876)
La soirée se para d'une minute charmante, diamant unique dont le resplendissement n'a pas quitté ma nuit.Remy de Gourmont (1858-1915)
Monument qui grandit sans cesse de découvertes quotidiennes, dans vos mines de diamant, et d'explorations scientifiques, dans vos superbes domaines.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Le prince n'aurait pas laissé de sentir l'effort de ses griffes, sans l'habit de diamant qui était impénétrable.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Il est vrai que c'est un diamant, un rubis ou un saphir de vingt ou trente mille francs....Eugène Sue (1804-1857)
Prenez ce diamant et vendez-le ; il vaut cinquante mille francs, je vous le répète, de cette somme, je l'espère, suffira pour vous tirer de la misère.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Que la femme soit un jouet, pur et menu, pareil au diamant, rayonnant des vertus d'un monde qui n'est pas encore !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
J'aurais voulu vous épargner cet ennui ; mais si j'avais paru prendre intérêt à votre sort, si j'avais surtout sacrifié en votre faveur un diamant, on aurait tout deviné.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
En parlant ainsi, il prit dans la fleur sculptée le diamant qui lui formait comme un cœur sans cesse en mouvement, et il le donna.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIAMANT » s. m.

Terme de Joüaillier. La plus dure, la plus brillante & la plus precieuse de toutes les pierreries. Un diamant brut est celuy qui n'est point encore taillé. Trois choses font estimer le diamant, son éclat ou son lustre qu'on nomme son eau, son poids ou sa grandeur, & sa dureté. Sa couleur la plus parfaite c'est le blanc. Il faut qu'il soit espais, quarré, & haut de biseau. Ses deffauts sont d'être glaceux, sourd, & remply de sable rouge, ou de tirer sur l'azur ou le jaune brun. Il a cela de particulier, que quand le Soleil donne dessus, il jette autant de rayons qu'il a de faces, & tous de differentes couleurs, rouge, verte, jaune & bleuë. Le prix des diamants se suppute selon leur poids, qui est mesuré par des carats, dont chacun pese quatre grains. La terre où viennent les diamants est sablonneuse. Il y a plusieurs roches qui ont des veines d'environ un doit de large, d'où les mineurs avec des fers crochus tirent le sable, parmy lequel se trouvent les diamants, quand on l'a bien lavé. La plus belle mine de diamants est à Raolconda dans les terres du Grand Mogol. La mine des diamants a été trouvée par hasard par un Berger, qui ayant donné du pied contre une pierre qui luy parut avoir quelque éclat, la vendit pour un peu de ris sans la connoistre. Cette mine est à 108. milles de Masulipatan. Il y a 30. mille hommes qui y travaillent, & deux fois autant qui y trafiquent. On en paye au Roy 300. mille pagodes de ferme, qui outre cela se reserve tous les diamants qui passent dix carats. Il n'y a dans l'Orient que quatre mines & deux rivieres d'où l'on tire des diamants, & ce sont les seuls lieux du monde où l'on en trouve. C'est dans les Royaumes de Golconda & de Visapour où sont ces mines, & non point chez le Grand Mogol. Ces rivieres sont dans le Royaume de Bengala & dans l'Isle de Borneo. Les plus belles pointes de diamant s'appellent pointes naïves, qui viennent dans la riviere de Gouël dans le Royaume de Bengala.
 
Le plus beau diamant qu'ait le Grand Mogol pese 279 9/16. de carats, & vaut onze millions sept cens vint-trois mille deux cens soixante-&-dix-huit livres 14. s. 9. d. & celuy du Grand Duc de Toscane pese 139 1/2 carats, & vaut deux millions six cens huit mille trois cens trente-cinq livres, suivant la regle de la supputation de la valeur des diamants que rapporte Tavernier en ses Voyages. Le diamant de Sanci tant vanté autrefois pesoit 100. carats, étoit de la grosseur d'une amande, & taillé à facettes.
 
Il y a aussi de faux diamants, comme ceux d'Alençon, qui croissent en un village nomme Hertré à deux lieuës de la ville, dans un terroir sablonneux & plein de roches, dont les pierres sont fort dures & grises, & le sable fort luisant. On en trouve de la grosseur d'un oeuf & plus ; & il y en a de si nets & de si brillants, qu'ils ont trompé quelques Lapidaires. Il y en a aussi de factices, comme ceux du Temple.
 
C'est une erreur populaire de croire que le diamant s'amollisse avec du sang de bouc tout chaud, comme aussi de croire, ainsi qu'ont fait les Anciens, qu'il resiste au marteau. Un Orfevre en cassera tout autant qu'on en voudra payer. Mais il resiste au feu le plus violent. Louïs de Berquen est le premier qui a trouvé l'invention de les tailler & de les polir avec la poudre de diamant en l'an 1476. selon que l'a escrit Robert de Berquen son petit-fils. Il dit qu'auparavant on les portoit bruts. La pointe du diamant couppe le verre. La poudre de diamant est un poison, parce qu'elle perce les boyaux. Les Orfevres font des croix, des roses, des chaisnes, des boutons de diamants, &c. Les diamants ne brillent point, à moins d'estre taillez à facettes, & d'estre garnis d'une lame qui puisse reflechir une lumiere. Voyez Rohault. Quelques-uns pretendent que ce mot est venu par corruption d'adamas, nom que les Grecs ont donné au diamant, & qui signifie indomtable, parce qu'ils croyoient alors qu'il resistoit au fer & au feu.
 
On dit proverbialement, quand on veut promettre une grande recompense à quelqu'un, qu'on luy donnera une poignée de diamants.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020