solitaire

 

définitions

solitaire ​​​ adjectif et nom

adjectif
Qui vit seul, dans la solitude. —  Qui vit dans la solitude et s'y complaît.
Fleur solitaire (ex. la tulipe). Ver solitaire. ➙ ténia.
Que l'on accomplit seul, qui se passe dans la solitude. Une enfance solitaire. —  locution Plaisir solitaire : masturbation.
Où l'on est seul ; qui est inhabité. ➙ écarté, isolé, retiré. Un endroit solitaire.
nom Ermite. —  Personne qui a l'habitude de vivre seule. Vivre en solitaire.
nom masculin
Sanglier mâle qui a quitté toute compagnie.
Diamant monté seul (en particulier sur une bague).
Jeu de combinaisons, à un seul joueur.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On la découvre, le jour, solitaire ou par deux, dans les clochers et les granges, aussi dans les cavités d'arbres.René Martin (1846-1925)
La vie solitaire qu'il se plaisait à mener fut pour moi la cause d'une surprise, ou plutôt d'une peur que je n'ai jamais oubliée.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Un souffle de tendresse dissipe les noires vapeurs amassées dans son cerveau par la science solitaire.Marie d'Agoult (1805-1876)
Il ne pouvait, répétait-il souvent à son monde, travailler que la nuit et que dans ce lieu solitaire.Astolphe de Custine (1790-1857)
Dès qu'il fut dans une allée solitaire, il poussa des cris, bondit en frappant de sa canne les feuilles des marronniers.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Il contemplait avec une sorte de respect ce pauvre ménage de solitaire, la veille encore sans valeur et aujourd'hui consacré par sa visite.Émile Souvestre (1806-1854)
Je vis la vieillesse hideuse et solitaire, et les infirmités prochaines et tout fini, fini, fini !Guy de Maupassant (1850-1893)
Me voici, solitaire, en des rues inconnues, longeant des squares, traversant des avenues, trouant des déserts.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Et, un banc se trouvant là, dans ce coin solitaire, caché aux regards, ils s'assirent, sans même se consulter cette fois, comme amenés à cette place par une entente.Émile Zola (1840-1902)
Ce n'eût été rien si la chambre eût été solitaire ; mais par malheur elle était habitée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En outre, on blâmait beaucoup dans le pays ses courses à cheval et son genre de vie solitaire.George Sand (1804-1876)
La préparation de son café est, pour un solitaire, l'opération domestique la plus délicate et la plus attrayante ; c'est le grand œuvre des ménages de garçon.Émile Souvestre (1806-1854)
Il est solitaire dans la foule des hommes et prononce des paroles qui ne sont point entendues.Anatole France (1844-1924)
Ma très vive imagination et mon ardeur d'esprit, en grand contraste avec ma vie solitaire et tout uniforme, gagnait fort au contact de cette douce sagesse.Jules Michelet (1798-1874)
Un malheureux jeune homme, un vertueux solitaire a été pris avec moi par tes gens ; daigne lui rendre la liberté.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Aucune autre main ne la fleurira jamais, cette pierre abandonnée et solitaire, que celle de cette ancienne rivale.Paul Bourget (1852-1935)
Mais déjà il habite une retraite solitaire près de la ville dont le bonheur est son ouvrage.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
La nature s'était pour ainsi dire animée, et un spectacle des plus variés avait remplacé l'aspect sombre et solitaire sous lequel elle leur était apparue la veille.Gustave Aimard (1818-1883)
Il vit solitaire ou par deux ou trois dans les grandes forêts et par moments s'arrête dans les petits bois épais.René Martin (1846-1925)
Comme ce souvenir lui sembla vivant, lorsqu'elle se retrouva sur la route durcie et solitaire, à la campagne, en face des bois !Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOLITAIRE » adj. m. & f. & s.

Qui vit en particulier, éloigné du commerce des hommes. La vie solitaire & retirée est plus seure & plus innocente que celle du grand monde. Les Chartreux, les Hermites, sont de vrais solitaires. J'ay été tout le jour solitaire dans ma chambre, je n'ay point receu de visites. Il y a des hommes solitaires & farouches qui n'aiment point la compagnie.
 
SOLITAIRE, se dit aussi des lieux peu frequentez. Forests solitaires & sombres, sont les commencements des airs plaintifs des amants. Un Poëte a dit elegamment d'une Chasseresse :
 
Et les campagnes solitaires
 
Se reconnurent tributaires
 
De son arc & de son carquois.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020