discourir

définitions

discourir ​​​ verbe intransitif

souvent péjoratif Parler sur un sujet en le développant longuement. ➙ disserter, pérorer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je discours

tu discours

il discourt / elle discourt

nous discourons

vous discourez

ils discourent / elles discourent

imparfait

je discourais

tu discourais

il discourait / elle discourait

nous discourions

vous discouriez

ils discouraient / elles discouraient

passé simple

je discourus

tu discourus

il discourut / elle discourut

nous discourûmes

vous discourûtes

ils discoururent / elles discoururent

futur simple

je discourrai

tu discourras

il discourra / elle discourra

nous discourrons

vous discourrez

ils discourront / elles discourront

synonymes

discourir verbe intransitif

disserter, palabrer, pérorer, baratiner (familier), laïusser (familier), tenir le crachoir (familier), lantiponner (familier, péjoratif, vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'en inquiéta longuement, comme s'il se décidait à ne vouloir plus discourir sur les âmes.Paul Adam (1862-1920)
On l'engageait à se présenter aux élections, et certainement il eût été élu ; il refusa, disant que s'il savait se battre, il ne savait pas discourir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils aiment à se promener avec elle dans les vergers et dans les bois qui entourent sa demeure et à discourir de omni re scibili et quibusdam aliis.Gaston Maugras (1850-1927)
Elle était ravie de le voir discuter les questions abstraites, discourir de l'honneur dans les relations intimes, du devoir, de la sainteté de l'amour et du mariage...Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
En tout état de cause, je suis convaincu que nous devons arrêter de discourir et passer aux actes.Europarl
Je pourrais discourir longuement sur les principes directeurs de cette proposition mais je me limiterai aux sujets de la croissance et de l'emploi.Europarl
Il se tut, comme pour me laisser à mon tour la liberté de discourir ; puis, il fit signe qu'on me dévêtît des honteux ornements dont j'étais encore tout brillant.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
Ce qu'il y a de certain, c'est que, tout debout, continuant à marcher, peut-être à discourir, je perdis à peu près complètement connaissance.René Boylesve (1867-1926)
La sotte envie de discourir vient d'une habitude qu'on a contractée de parler beaucoup et sans réflexion.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Dans son cabinet, une large étagère noire était pleine de crânes bien rangés, sur les curiosités desquels il pouvait savamment discourir.Raymon Roussel (1877-1933)
Lorsque le pape fait l'objet d'une discussion, on précise parfois qu'il ne faut pas être absolument marié pour s'autoriser à discourir du mariage.Europarl
Est-il quelque profession, quelque métier dans la vie dont nous n'ayons incessanment occasion d'entendre discourir ?Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
Cependant, le jésuite était trop éloquent pour renoncer à discourir, aussi les deux adversaires développaient-ils de vive voix leurs arguments avant d'en dicter la substance à leurs secrétaires.Jacques Boulenger (1879-1944)
Dès décembre, il commence à rêver tout haut, à discourir, à décrire en notes émues ce qui se passe devant son esprit, les objets absents, aimés.Jules Michelet (1798-1874)
Il m'est arrivé souvent d'entendre discourir les personnes de la cour qui lui étaient opposées, et j'avoue que je m'indignais d'une méchanceté si noire et si persévérante.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Il en est qui, par l'habitude de discourir à leur aise dans leur école, sont fort surpris qu'on veuille prendre la parole devant eux.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Nous ne pouvons pas nous contenter de discourir sur le sujet ; nous devons aussi prendre des mesures législatives.Europarl
En effet, cela irait trop vite, – et ferait perdre à messieurs les avocats des occasions de discourir.Alphonse Karr (1808-1890)
Manzana continuait de discourir, entassant mensonges sur mensonges, heureux de se voir admiré par des gens de distinction.Arnould Galopin (1863-1934)
Tout en écoutant discourir ce jeune homme, je sentais percer en lui le réfractaire enragé pauvre ; mais c'était un réfractaire à la date du jour et de l'heure.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISCOURIR » v. n.

Entretenir une compagnie soit en public, soit en particulier, sur quelque chose. J'ay entendu discourir ce Philosophe sur les proprietez de l'aimant, sur la pesanteur de l'air, il en parle fort sçavamment. Il ne faut pas qu'un Capitaine s'amuse à discourir, à haranguer, quand il faut combattre. J'ay entendu discourir familierement ces Messieurs, ils disoient de belles choses & bien curieuses.
 
DISCOURIR, se prend aussi en mauvaise part, & se dit injurieusement. Cet homme ne dit rien de solide, il ne fait que discourir.
 
DISCOURIR, en termes de Logique, signifie, Tirer une consequence de quelques principes qu'on a posez ; ce qu'on attribuë à la troisiéme operation de l'entendement.
 
On dit en termes de Theologie, que les Anges conçoivent sans discourir, c'est à dire, sans parler & sans raisonner à nostre maniere, sans avoir besoin de poser un principe pour en tirer une conclusion.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

15/07/2021