Email catcher

discourir

Définition

Définition de discourir ​​​ verbe intransitif

souvent péjoratif Parler sur un sujet en le développant longuement. ➙ disserter, pérorer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe discourir

actif

indicatif
présent

je discours

tu discours

il discourt / elle discourt

nous discourons

vous discourez

ils discourent / elles discourent

imparfait

je discourais

tu discourais

il discourait / elle discourait

nous discourions

vous discouriez

ils discouraient / elles discouraient

passé simple

je discourus

tu discourus

il discourut / elle discourut

nous discourûmes

vous discourûtes

ils discoururent / elles discoururent

futur simple

je discourrai

tu discourras

il discourra / elle discourra

nous discourrons

vous discourrez

ils discourront / elles discourront

Synonymes

Synonymes de discourir verbe intransitif

disserter, palabrer, pérorer, baratiner (familier), laïusser (familier), tenir le crachoir (familier), lantiponner (familier, péjoratif, vieux)

Exemples

Phrases avec le mot discourir

C'est d'agir que l'on nous somme et non pas de discourir.Sud/Nord, 2003, Serge Bruckmann (Cairn.info)
Il est dorénavant plus intéressant de réfléchir à la postérité de 1968 que de discourir sur ses causes.Le débat, 2008, Bénédicte Vergez-Chaignon (Cairn.info)
En tout état de cause, je suis convaincu que nous devons arrêter de discourir et passer aux actes.Europarl
C'est la possibilité offerte de discourir scientifiquement sur les corps.L'Autre, 2005, Eytan Ellenberg (Cairn.info)
Durant la journée, les élèves ont pu, à travers trois ateliers, pratiquer la danse africaine, s'exercer au djembé et surtout discourir sur le vivre ensemble.Ouest-France, 24/06/2021
Dans l'éloquence politique, l'art de discourir est au service du pouvoir et non du seul savoir.L'enseignement philosophique, 2020, Arnaud Lalanne (Cairn.info)
Il y a des moments où secourir importe plus que discourir.Gérontologie et société, 2013, Eric Fiat (Cairn.info)
Elle est gênante pour ceux-là même qui sont censés discourir sur elle.Raison présente, 2018, Nadeije Laneyrie-Dagen (Cairn.info)
En effet, cela irait trop vite, – et ferait perdre à messieurs les avocats des occasions de discourir.Alphonse Karr (1808-1890)
Il s'en inquiéta longuement, comme s'il se décidait à ne vouloir plus discourir sur les âmes.Paul Adam (1862-1920)
Dire, formuler, discourir nous feraient-ils faire l'économie de l'équivoque ou du malentendu ?Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2014, Jean-Pierre Vidal (Cairn.info)
La plupart ont d'ores et déjà affirmé qu'ils refuseront, tant il est difficile de discourir le visage masqué.Ouest-France, Christian MEAS, 10/07/2020
Enfin, le prescriptif tend, parfois, à s'imposer dans la façon de penser et de discourir sur la contribution.Comptabilité - Contrôle - Audit, 2013, Yves Gendron (Cairn.info)
Elle portait essentiellement sur l'art d'argumenter et de discourir : analyse logique, art de contredire, technique de persuasion.Revue du MAUSS, 2010, Marcel Hénaff (Cairn.info)
La nuit tomba qu'il n'avait pas cessé de discourir.Fernand Vandérem (1864-1939)
Ce qu'il y a de certain, c'est que, tout debout, continuant à marcher, peut-être à discourir, je perdis à peu près complètement connaissance.René Boylesve (1867-1926)
La sotte envie de discourir vient d'une habitude qu'on a contractée de parler beaucoup et sans réflexion.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Aussi bien n'était-ce pas le temps de discourir.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Dans ce lieu sacré et peu éclairé, une cinquantaine de personnes ont écouté l'historienne de l'art discourir.Ouest-France, Lise DUSSAUT, 12/08/2019
Manzana continuait de discourir, entassant mensonges sur mensonges, heureux de se voir admiré par des gens de distinction.Arnould Galopin (1863-1934)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DISCOURIR v. n.

Entretenir une compagnie soit en public, soit en particulier, sur quelque chose. J'ay entendu discourir ce Philosophe sur les proprietez de l'aimant, sur la pesanteur de l'air, il en parle fort sçavamment. Il ne faut pas qu'un Capitaine s'amuse à discourir, à haranguer, quand il faut combattre. J'ay entendu discourir familierement ces Messieurs, ils disoient de belles choses & bien curieuses.
 
DISCOURIR, se prend aussi en mauvaise part, & se dit injurieusement. Cet homme ne dit rien de solide, il ne fait que discourir.
 
DISCOURIR, en termes de Logique, signifie, Tirer une consequence de quelques principes qu'on a posez ; ce qu'on attribuë à la troisiéme operation de l'entendement.
 
On dit en termes de Theologie, que les Anges conçoivent sans discourir, c'est à dire, sans parler & sans raisonner à nostre maniere, sans avoir besoin de poser un principe pour en tirer une conclusion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Dans les coulisses du travail d'Alain Rey Dans les coulisses du travail d'Alain Rey

Jusqu’au bout, Alain Rey a travaillé à l’enrichissement de son Dictionnaire Historique de la langue française. Bérengère Baucher, Directrice...

22/11/2022