dormant

 

définitions

dormant ​​​ , dormante ​​​ adjectif et nom

rare Qui dort. —  nom Les dormants des contes : personnages qui dorment.
Qui n'est agité par aucun mouvement. Eau dormante. ➙ immobile, stagnant.
Technique Qui ne bouge pas. ➙ fixe. Ligne dormante, qui reste fixée dans l'eau sans que le pêcheur la tienne. Vitrage dormant, qui ne s'ouvre pas.
nom masculin Partie fixe (d'une fenêtre, d'un châssis, d'une porte).
Infiltré dans un milieu et attendant un ordre pour passer à l'action. Agent dormant d'un groupe terroriste.
 

synonymes

dormant, dormante adjectif

immobile, stagnant

endormi

[Technique] fixe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le jour nous surprit dormant tous, les uns sur la table, les autres sur les nattes.George Sand (1804-1876)
D'habitude, ils ne bougeaient guère qu'une heure plus tard, dormant beaucoup, avec passion ; mais la tempête de la nuit les avait énervés.Émile Zola (1840-1902)
Elle s'était couchée en travers, la tête sur mon épaule, et, par surcroît de précaution, elle tenait en dormant ma main droite entre les siennes.Paul Féval (1816-1887)
Richelieu avait déjà cet honneur, qui, comme on a vu, ne lui était pas arrivé en dormant.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Leurs pères étaient de grands chasseurs, vivant dans les bois, dormant sous le ciel, avec les étoiles pour flambeaux.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
J'aperçus des hommes dormant sous le porche obscur de ces maisons pleines de souvenirs redoutables.Eugène Fromentin (1820-1876)
Remarquons aussi que plus les affections que nous éprouvons en dormant sont intérieures, plus elles ont de force.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Ensuite, elle commença à s'endormir tout doucement ; le jour se mit à poindre, et je la laissai, comme de coutume avant le soleil, dormant d'un bon sommeil tranquille.Pierre Loti (1850-1923)
Et dans les miroirs, il semblait qu'avec prudence il fallût en frôler d'éponges et de linges la surface claire pour ne pas effacer son visage dormant au fond.Georges Rodenbach (1855-1898)
J'ai vieilli comme cela, gîtant dans les broussailles, dormant aux belles étoiles, traqué de bois en bois, mais du moins libre et à moi.Victor Hugo (1802-1885)
A peine apercevait-on, un peu au delà, les enfants couchés près du mur et dormant.Eugène Fromentin (1820-1876)
Pouvais-je m'attendre à vous rencontrer ici, vous que je croyais dormant au château, comme venait de me l'annoncer le drôle qui se prétendait votre époux.Eugène Chavette (1827-1902)
Oui, dès le temps où nous étions aussi pauvres l'un que l'autre, dormant sur les mêmes bruyères et mendiant sur le même pavé, j'étais amoureuse de toi.George Sand (1804-1876)
Je cherchais le sommeil pour vous retrouver dans mes rêves : à présent que le rêve s'est transporté dans ma vie réelle, je craindrais d'en perdre la notion en dormant.George Sand (1804-1876)
En ce tems-là ; un roi dormoit toujours sur son trône, & rendoit la justice à ses sujets en dormant ; ses rêves alors devenoient des arrêts.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Quelquefois, en dormant, on compose et l'on récite des vers que l'on comprend, et que l'on trouve admirables.Jules Lemaître (1853-1914)
Nous avions oublié, en dormant, dans quel voisinage sans pareil nous étions et sur quelles splendeurs avait vue notre misérable gîte.Pierre Loti (1850-1923)
Le ministre des finances souriant et dormant du sommeil le plus profond était étendu dans son fauteuil.Louis Ulbach (1822-1889)
La petite sirène écarta le rideau de pourpre de la tente, elle vit la douce épousée dormant la tête appuyée sur l'épaule du prince.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Mais elle croyait sommeiller encore, car il lui arrivait de le voir ainsi en dormant, ce qui, au réveil, aggravait sa peine.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DORMANT, ANTE »

Qui dort. Le miracle des sept Dormans.
 
Eau dormante, est celle qui n'a point de cours, comme celle des fossez, des marais, des estangs. Pont dormant, est une espece de pont qui ne se leve point. Verre dormant, est une espece de servitude ou droit de prendre du jour sur l'heritage de son voisin, par une fenestre où il y a un verre scellé en plastre, qui ne se doit point ouvrir, & qui doit être haute de neuf pieds au dessus du rez de chaussée du premier estage, selon l'Art. 201. de la Coûtume de Paris. Pesne dormant est la serrure qui ne se ferme point toute seule, & dont il faut pousser le pesne avec la clef.
 
DORMANTS, en terme de Marine, se dit de la partie des manoeuvres ou cordages qui sont fixes, & ne se remuent point, ou peu souvent : & ainsi entre les manoeuvres il y en a de coulantes & de dormantes. Les estais, les aubans, l'itacle, sont les manoeuvres dormantes.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020