douche

 

définitions

douche ​​​ nom féminin

Projection d'eau en jet ou en pluie qui arrose le corps et produit une action hygiénique. Prendre une douche. Passer, être sous la douche.
Douche écossaise, alternativement chaude et froide ; au figuré paroles, évènements très désagréables qui en suivent immédiatement d'autres très agréables. —  Douche (à l')italienne, à fleur de sol.
Installation pour prendre une douche. Les douches d'un gymnase.
Averse que l'on essuie ; liquide qui asperge. L'orage l'a surprise, elle a reçu une bonne douche.
au figuré Ce qui détruit un espoir, une illusion (➙ déception, désappointement), rabat les prétentions, ramène au sens des réalités. Cet échec inattendu, quelle douche !
 

synonymes

douche nom féminin

[familier] déception, désappointement, désillusion, claque (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsqu'ils avaient été prononcés, j'avais eu le sentiment d'un malheur, comme la sensation glacée d'une douche d'eau qui tomberait on ne sait d'où.Jules Lermina (1839-1915)
A la suite de cette petite douche, des voix aigres-douces s'élevèrent dans le groupe qui penchait de plus en plus vers les compromissions.René Boylesve (1867-1926)
Une douche qui descend de cinquante pieds, sur la tête d'un maniaque, n'a pas un effet si rapide, pour le rendre à son bon sens.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Les affusions, les lotions, le manteau espagnol, etc., ont une action moins brutale que la douche.Charles Burlureaux (1851-1927)
Inutile d'être mathématicien pour se rendre compte qu'en divisant 90 millions par 128 l'on obtient 703.125 francs belges par douche.Europarl
Ils sont autorisés à passer trois appels téléphoniques et à prendre une douche par semaine.Europarl
Il comprenait mal, la tête lourde et bourdonnante de sommeil, saisi par le grand froid, comme par une douche glacée.Émile Zola (1840-1902)
Certains des pays qui luttent pour faire partie du premier lot d'élus recevront une douche froide.Europarl
Mais auparavant il a besoin qu'on lui administre une douche : la douche de la catastrophe.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Elle, attisait le feu et, pour mieux l'exciter, l'aspergeait par moments d'une douche d'eau glacée.Romain Rolland (1866-1944)
Tant mieux, ce sera la douche nécessaire et peut-être que dans une demi-heure, je rirai de moi au lieu d'en pleurer.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il s'était enquis, avait-on enlevé le malheureux pour l'incarcérer dans un cabanon, sous l'éternelle menace de la douche, seul mode d'argumentation qui lui soit intelligible ?Fernand Kolney (1868-1930)
Les élèves ici, comme dans tous les pays anglais, ont l'habitude du bain ou douche journalière.Ernest Michel (1837-1896)
En tout cas, j'espère que nous trouverons un accord demain : après quoi, nous pourrons peut-être utiliser les cabines de douche pour rincer la boue qui nous souille.Europarl
Il s'habilla donc rapidement, espérant que l'étuve et la douche le calmeraient, et il sortit.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mes eaux m'ont fait encore aujourd'hui beaucoup de bien ; il n'y a que la douche que je crains.Madame de Sévigné (1626-1696)
Non, je vis sous une douche brûlante, ou dans une bouilloire cachée au fond d'un cachot.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Mais parlons de la charmante douche ; je vous en ai fait la description : j'en suis à la quatrième ; j'irai jusqu'à huit.Madame de Sévigné (1626-1696)
Il n'y a plus que l'argent aujourd'hui, et il donne la fièvre à tout le monde ; si les femmes sont folles, les hommes ont besoin d'une douche.Georges Darien (1862-1921)
Je reviens à ma santé, elle est très-admirable ; les eaux et la douche m'ont extrêmement purgée ; et au lieu de m'affaiblir, elles m'ont fortifiée.Madame de Sévigné (1626-1696)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DOUGE, ou Douche » s. f.

qui ne se dit que dans les lieux où il y a des eaux minerales, qu'on espanche sur la partie affectée pour la guerir. La douge se fait principalement sur la teste & sur l'estomac. On la donne 12. ou 15. jours durant, quand l'eau est fort chaude ; & 20. ou 25. jours, quand elle ne l'est gueres. On la reçoit couché, assis, ou à genoux. Ce mot vient de l'Italien doccia. Menage.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020