claque

 

définitions

claque ​​​ nom féminin

Coup donné avec le plat de la main. Une claque sur la joue. ➙ gifle, soufflet. —  locution Tête à claques, visage déplaisant ; personne déplaisante. —  au figuré et familier Prendre une claque : subir un affront, un échec cuisant.
Personnes payées pour applaudir. Faire la claque.
familier En avoir sa claque : en avoir assez. ➙ marre.
 

synonymes

claque nom féminin

gifle, soufflet (littéraire), baffe (familier), beigne (familier), calotte (familier), mandale (familier), mornifle (familier), taloche (familier), tape (familier), tarte (familier), giroflée à cinq feuilles (familier, vieilli)

affront, humiliation, camouflet (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-ce au moyen de bassesses auprès du chef de claque qui l'embauche au service parce qu'il est pourvu de battoirs gigantesques ?Félix Galipaux (1860-1931)
Est-ce que le pauvre bougre ne se figure pas que tout fiche le camp dans une claque de la brise.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il paraît que, vu ce que vous avez écrit, on a monté une fameuse claque pour la seconde représentation.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il avait toujours été rude et grossier à l'égard des enfants, qu'il renvoyait d'une claque au fumier paternel.Émile Zola (1840-1902)
Cet imbécile parterre les claque à tout rompre, et ne s'aperçoit pas que nous sommes un peloton d'agréments ; il est vrai que le peloton grossit un peu ; mais qu'importe ?Denis Diderot (1713-1784)
Le claque du jeune homme folâtrait au loin, jouet des zéphirs, à travers les allées solitaires.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Qui est-ce qui m'a fait monter dans sa chambre – oui, monter, et comme au claque.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Un fouet claque, l'orchestre lâche ses cuivres furieux, le cheval truffé prend son petit galop mécanique, et, hop !François Coppée (1842-1908)
À la fin du spectacle, il appela le chef de claque et le secoua de la belle façon.Alphonse Daudet (1840-1897)
Avoir des égards pour un artiste, c'est l'applaudir modérément, lors même qu'il n'a pu donner de billets à la claque.Hector Berlioz (1803-1869)
Mais, cette fois, il avait un gnon sur l'œil, une claque amicale égarée dans une bousculade.Émile Zola (1840-1902)
Il se retourna, l'envoya rouler d'une claque en plein visage, et rejoignit ses associés au pas de course.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Il n'en est pas d'une adresse écrite sur une lettre comme du claque d'un voisin qu'on peut par étourderie prendre pour le sien en quittant le bal.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais, brusquement, dans ce malaise, les applaudissements de la claque crépitèrent avec la régularité d'un feu de peloton.Émile Zola (1840-1902)
Mais, le rideau baissé, la claque tâcha vainement d'obtenir un rappel, tout le monde, debout, se dirigeait déjà vers les portes.Émile Zola (1840-1902)
Tout ce méli-mélo de lambeaux de couleurs, déchiquetés, effilochés, pend, claque, flotte et danse aux yeux.Henri Barbusse (1873-1935)
Jarjaye ne sait où gagner, il est dans lincertitude, il claque des dents et bat lespace.Frédéric Mistral (1830-1914)
Ma mère se résigne et décide qu'on ne peut pas se ruiner en mains de papier ; je signe – encore un pâté – encore une claque.Jules Vallès (1832-1885)
Puis ils entraient, le claque sous le bras, avec cet air vainqueur des hommes mariés que leurs épouses n'accompagnent pas.Alphonse Daudet (1840-1897)
En outre elles avaient ouvert un débit de liqueurs dans leur taudis et la vieille disait la bonne aventure à sa clientèle de pieds-poudreux et de claque-dents.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CLAQUE » subst. fem.

Coup qu'on donne avec la paume de la main. Ce mot est bas.
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020