drageoir

définitions

drageoir ​​​ nom masculin

Coupe, vase où l'on mettait des dragées, des sucreries, des épices. Un drageoir Louis XV.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis, tirant un drageoir de la poche de son habit, il leur offrit des pralines.Émile Zola (1840-1902)
Cependant, elle travaillait le drageoir, elle voulait voir comment c'était fait, l'ouvrant, le refermant.Émile Zola (1840-1902)
C'est lu qu'on dit un draggouer, que les modernes se permettent d'écrire draggoir ou drageoir, fautes impardonnables : un bouffouer (un soufflet) que nos voisins dégénérés appellent boufferet.George Sand (1804-1876)
Comme d'autres beaux de l'époque, il portait sur lui un drageoir pour prendre quelque chose et se raffermir le cœur quand ces faiblesses le prenaient.Jules Michelet (1798-1874)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DRAGEOIR » s. m.

Petite boëste en forme de montre, que les Dames portoient autrefois à la ceinture par ornement, où elles mettoient des dragées.
 
DRAGEOIR, est encore une tasse large & platte de vermeil doré, montée sur un pied, dans laquelle on presentoit autrefois des dragées aux nopces & baptêmes. On n'en voit plus qu'entre les mains des Crieurs d'enterrements, qui s'en servent pour presenter aux Prêtres ce qu'ils doivent donner à l'offrande.
Les deux font la paire Aquarium et évier Aquarium et évier

Élever des poissons rouges dans votre évier ou faire la vaisselle dans l’aquarium ne vous viendrait pas spontanément à l’esprit. Et pourtant… l’étymologie vous y autoriserait !

Dr Orodru 11/02/2021