eau-forte

 

définitions

eau-forte ​​​ nom féminin

Acide nitrique dont les graveurs se servent pour attaquer le cuivre, là où le vernis a été enlevé par la pointe. Graveur à l'eau-forte. ➙ aquafortiste.
Gravure utilisant ce procédé. Des eaux-fortes.
 

synonymes

eau-forte nom féminin

gravure

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'en ai fait une eau-forte pas trop mauvaise.Émile Zola (1840-1902)
Il y a, dans sa manière, quelque chose d'égratigné, d'incisif, les hachures de l'eau-forte, les coups de crayon saccadés, où se continue la nervosité de la main.Georges Rodenbach (1855-1898)
Il apportait dans l'eau-forte cette coutume de ne point se répéter, qui était le fondement de son art.Théodore Duret (1838-1927)
Moi, j'étais couché sur un matelas de liége, et toute ma chambre était remplie d'eau-forte...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle tente une eau-forte qu'elle se plaît à distribuer aux personnes de sa société intime.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ensuite on met trois livres d'eau de rivière par chaque livre d'eau-forte apprêtée, et on en frotte ladite peau.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Charbonnel n'en voulut pas moins graver à l'eau-forte ce portrait, le réduisant à peu près au quart, et me donna le cuivre.Maurice Clouard (1857-1902)
Or, cette eau-forte vengeresse, en en examinant de plus près les figures, il m'a semblé que le séminariste me ressemblait ; il a ma maigreur et mes yeux fixes et tristes.Jean Lorrain (1855-1906)
Il composa, pour être mise en tête de cette pièce, une eau-forte, reproduisant à sa manière le sujet de la pièce.Antoine Dumesnil (1805-1891)
L'eau-forte « de chez l'épicier » n'est qu'une ironie : l'eau-forte s'appelant, en réalité, de l'acide nitrique – ou azotique.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Comme il est beaucoup plus long, on est dispensé de le passer au sécrétage du mercure et de l'eau-forte ; opération pernicieuse pour les ouvriers.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Particularité étrange, rien ne nous a pris dans la vie comme ces choses : autrefois le dessin, aujourd'hui l'eau-forte.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
En revenant, tu te muniras, chez un épicier, d'un litre d'eau-forte du commerce « pour nettoyer » et, chez un autre, d'un litre de pétrole léger « pour ta lampe ».Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le second, au contraire, affirma que cette liqueur était tellement corrosive, que l'eau-forte ne serait pas plus mordante.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
On prépare l'eau-forte en distillant dans de grandes cornues le nitrate de potasse (sel de nitre), avec l'acide sulfurique.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Elle avait sur la rive gauche une petite notoriété à laquelle elle n'était pas insensible ; plusieurs chroniqueurs parlèrent d'elle, et son portrait fut gravé à l'eau-forte.Paul Sébillot (1843-1918)
Son moyen principal était la peinture à l'huile, mais il usait aussi de l'aquarelle, du crayon, de la plume, du pastel et, comme graveur, de l'eau-forte et de la lithographie.Théodore Duret (1838-1927)
Son lavis est l'antithèse de leur eau-forte, au moins théorique.Gustave Kahn (1859-1936)
Manet aimait beaucoup cette figure, il l'a reproduite à part dans une eau-forte.Théodore Duret (1838-1927)
Mais l'acide n'en joue-t-il pas un très grand aussi dans la préparation d'une eau-forte ?Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020