Email catcher

s'ébaudir

définitions

s'ébaudir ​​​ verbe pronominal

vieux Se réjouir.syn. s'esbaudir.

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'ébaudis

tu t'ébaudis

il s'ébaudit / elle s'ébaudit

nous nous ébaudissons

vous vous ébaudissez

ils s'ébaudissent / elles s'ébaudissent

imparfait

je m'ébaudissais

tu t'ébaudissais

il s'ébaudissait / elle s'ébaudissait

nous nous ébaudissions

vous vous ébaudissiez

ils s'ébaudissaient / elles s'ébaudissaient

passé simple

je m'ébaudis

tu t'ébaudis

il s'ébaudit / elle s'ébaudit

nous nous ébaudîmes

vous vous ébaudîtes

ils s'ébaudirent / elles s'ébaudirent

futur simple

je m'ébaudirai

tu t'ébaudiras

il s'ébaudira / elle s'ébaudira

nous nous ébaudirons

vous vous ébaudirez

ils s'ébaudiront / elles s'ébaudiront

pronominal

indicatif

présent

je m'esbaudis

tu t'esbaudis

il s'esbaudit / elle s'esbaudit

nous nous esbaudissons

vous vous esbaudissez

ils s'esbaudissent / elles s'esbaudissent

imparfait

je m'esbaudissais

tu t'esbaudissais

il s'esbaudissait / elle s'esbaudissait

nous nous esbaudissions

vous vous esbaudissiez

ils s'esbaudissaient / elles s'esbaudissaient

passé simple

je m'esbaudis

tu t'esbaudis

il s'esbaudit / elle s'esbaudit

nous nous esbaudîmes

vous vous esbaudîtes

ils s'esbaudirent / elles s'esbaudirent

futur simple

je m'esbaudirai

tu t'esbaudiras

il s'esbaudira / elle s'esbaudira

nous nous esbaudirons

vous vous esbaudirez

ils s'esbaudiront / elles s'esbaudiront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Celui-ci faisait en ce moment une guerre acharnée aux tisons ardents qui s'ébaudissaient dans l'âtre.Joseph Marmette (1844-1895)
Il ne comptait pas ses nausées, et, quand son corps se tordait sous le mal de mer, son esprit s'ébaudissait d'une immense satisfaction.Jules Verne (1828-1905)
Était-il supportable que d'autres, à ma barbe, s'ébaudissent, s'ébattissent et dégustassent ensemble fraîches nouvelles et vin frais ?Romain Rolland (1866-1944)
Du haut d'un rocher où il a grimpé sans se laisser apercevoir, il guette les morses et veaux marins qui s'ébaudissent sur la plage.Élie Reclus (1827-1904)
Les autres danseurs, se souciant peu de se frotter à ces falots, leur laissaient le champ libre, faisaient cercle, et s'ébaudissaient, narquois, égrillards, mais méprisants.Georges Eekhoud (1854-1927)
Dans le pays de madame, il y a d'honnêtes maisons où les gens s'ébaudissent avec les dames.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Et toute la chambrée de s'ébaudir, de se trémousser au point de faire craquer les coutures des sarraux empesés et des culottes de drap bridant les cuisses.Georges Eekhoud (1854-1927)
Mais les sauvages passèrent la nuit à danser et à s'ébaudir autour des grands feux qu'ils avaient allumés sur la plage.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Tous ces festoyeurs ne s'ébaudissent pas, mais tous s'étourdissent.Georges Eekhoud (1854-1927)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAUDIR » v. act.

Vieux mot qui signifioit autrefois, Se réjoüir, qui n'est en usage que dans son composé Esbaudir.
 
BAUDIR, en termes de Chasse, se dit lors qu'on parle aux chiens, ou qu'on les excite à la course. Il faut qu'un Chasseur sçache baudir & rebaudir les chiens à propos. Baudir un faucon aprés un heron, pour dire, l'exciter & l'encourager au combat.

Définition de « ESBAUDIR » v. act.

Terme populaire qui signifie, Se réjouïr. Esbaudir ses esprits, les recreer par les sauts, la bonne chere, les railleries, & autres moyens. Ce mot vient de baus, ou bauderie, qui signifient joyeux & joye. Menage.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021