écusson

définitions

écusson ​​​ nom masculin

Petit écu (12).
Plaque armoriée servant d'enseigne, de panonceau.
Petit morceau d'étoffe portant une marque distinctive, cousu sur un vêtement.
Arboriculture Fragment d'écorce portant un bourgeon, qu'on introduit sous l'écorce d'un sujet pour le greffer.

synonymes

écusson nom masculin

écu

blason, emblème

enseigne, panonceau

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avant de briser le cachet, il le regarda ; il y vit une couronne de comtesse, mais on avait brouillé l'écusson.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il a fallu le déshonneur menaçant mon nom jusqu'alors sans tache, la boue prête à souiller l'écusson de mes ancêtres, pour me contraindre à un acte qu'aujourd'hui je réprouve !...Ernest Capendu (1826-1868)
Cette fleur se conservera-t-elle intacte à l'ombre d'un cloître, pour aller orner l'écusson rouillé d'un vieux chevalier et se flétrir sous ses laides caresses ?George Sand (1804-1876)
Après son temps d'exposition, l'écusson enlevé était resté à moisir dans quelque coin de la maison du baronnet.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
C'est par une licence non moins grande qu'il a donné aux deux anges et à l'écusson une taille d'au moins six pieds de hauteur.Jacques Cartier (1491-1557)
C'est la mode, et toute fille de concierge qui a pu se faire donner un coupé, s'offre à elle-même un petit écusson qu'elle timbre pour le moins d'une couronne comtale.Paul Féval (1816-1887)
En haut, un ange tenait la couronne, et elle portait un écusson avec des ciseaux.Paul Sébillot (1843-1918)
La grande dame qui me montre son écusson quand je cherche le cœur de la mère !...Paul Féval (1816-1887)
A l'entrée de cette porte ou de la galerie, se trouve comme un écusson, sculpté sur une pierre, mais que je n'ai pu bien entendre.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Je lui ai arraché son nom, sa devise, son écusson : ainsi disparaissent et soient punis les traîtres !Albert Delpit (1849-1893)
Le papier rose, satiné et parfumé, état découpé, enguirlandé et orné, au coin, d'un écusson armorial doré et enluminé.George Sand (1804-1876)
Seul, à la place d'honneur du festin, le fauteuil du jeune lord restait vide et l'écusson ducal qui en surmontait le dossier demeurait toujours voilé d'un long crêpe de deuil.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
A la vue du carrosse où l'écusson aux trois fleurs de lis d'or étincelait et de cet appareil magnifique, elle hésita.Amédée Achard (1814-1875)
J'accepte leur invitation et je peins en grand leur écusson sur bois, pour qu'on pût le graver.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Il essaya plusieurs sortes de greffes, greffes en flûte, en couronne, en écusson, greffe herbacée, greffe anglaise.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les meubles de cette salle sont tous en bois de chêne et portent au-dessus de leurs dossiers l'écusson de la famille.Honoré de Balzac (1799-1850)
De beaux millions, dont la source est plus ou moins pure, dit-on, mais qui seraient fort propres toutefois à recrépir un marquisat et à redorer un écusson...Octave Feuillet (1821-1890)
C'était un mouchoir de batiste très fine, au coin duquel un écusson brodé se timbrait d'une couronne comtale.Paul Féval (1816-1887)
Il sortait sa pensée de son cœur, comme son épée du fourreau, éblouissante de candeur, comme était dans son écusson la main gonfalonnée d'hermine.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cet écusson avait été sculpté dans une pierre maintenant branlante et qui manquait de choir sur la tête des passants.Gaston Leroux (1868-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCUSSON » s. m.

Terme de Blason. Escu chargé d'Armoiries. Il se dit particulierement d'un petit Escu, quand on en charge un plus grand. Un escusson en abysme, qui est seul au milieu d'un Escu. Une croix cantonnée de quatre escussons, &c. Les escussons en Espagne sont ronds par le bas, au lieu qu'en France ils se terminent par une petite pointe. Ce mot vient du Latin scutum.
 
Les Ouvriers appellent aussi escussons, ces platines de fer ou d'autre metail qui servent à orner les heurtoirs des portes, les boutons, les entrées des serrures, &c.
 
ESCUSSON, en termes de Jardinage, est une maniere d'ente fort commune aux Jardiniers. On ne fait gueres que deux sortes d'entes, en fente, & en escusson.
 
ESCUSSON, en termes de Medecine, se dit des sachets picquez où on enferme plusieurs poudres & remedes, meslez avec du cotton entre deux toiles ou taffetas, qui representent un escusson assez grand pour couvrir l'estomac sur lequel on les applique. Quelquefois on appelle escussons, des emplastres stomachiques estendus sur une peau de chevreau couverte d'un taffetas façonné en escusson.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020