effarant

 

définitions

effarant ​​​ , effarante ​​​ adjectif

Qui effare ou étonne en indignant. Il est d'une inconscience effarante. —  par exagération Il roule à une vitesse effarante. Mais c'est effarant !, incroyable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et puis des demoiselles bleues, des bourdons, des papillons, pauvres bestioles s'effarant de tous côtés.Alphonse Daudet (1840-1897)
Un silence effarant planait sous les branches, dans l'atmosphère d'encre.Daniel Lesueur (1854-1921)
En outre, un taux d'absentéisme effarant influe sur les statistiques.Europarl
Il reprit sa course, criant, roulant, effarant toute la basse-cour.Émile Zola (1840-1902)
C'était comme une rafale qui s'engouffrait au fond de l'appartement trop étroit, effarant les bougies, pâlissant les invités, dont les oreilles saignaient.Émile Zola (1840-1902)
J'ai alors la curiosité de soulever cet effarant capot...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il est effarant de constater à quel point la protection des données devient mince dans le cadre de la lutte contre les atteintes au droit d'auteur, par exemple.Europarl
Je voudrais encore préciser que je suis tout aussi choquée que chacun peut l'être par le nombre effarant de gens dans nos sociétés qui ne savent ni lire, ni écrire.Europarl
Les chiffres données varient entre 250 000 et 750 000, mais quel que soit le chiffre exact, il est effarant.Europarl
Mais, en plein jour, combien elles ont perdu de leur pouvoir effarant !Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020