Email catcher

embouquer

définitions

embouquer ​​​ verbe

Marine S'engager dans un passage étroit. —  verbe transitif Embouquer un canal.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'embouque

tu embouques

il embouque / elle embouque

nous embouquons

vous embouquez

ils embouquent / elles embouquent

imparfait

j'embouquais

tu embouquais

il embouquait / elle embouquait

nous embouquions

vous embouquiez

ils embouquaient / elles embouquaient

passé simple

j'embouquai

tu embouquas

il embouqua / elle embouqua

nous embouquâmes

vous embouquâtes

ils embouquèrent / elles embouquèrent

futur simple

j'embouquerai

tu embouqueras

il embouquera / elle embouquera

nous embouquerons

vous embouquerez

ils embouqueront / elles embouqueront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il l'embouqua le 14 novembre.Jules Verne (1828-1905)
Amarres larguées, le bateau embouque le chenal de sortie du port.Ouest-France, 21/08/2014
Lorsque ces malheureux virent le délai passé et qu'ils se trouvèrent sans provisions, ils montèrent dans leur canot et embouquèrent le détroit.Jules Verne (1828-1905)
Dans une couple d'heures, au plus, si la brise tenait bon, on embouquerait ce bras de mer et l'on pourrait dire bonsoir aux « bonnes gens ».Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Suivie des embarcations qu'elle entraîne à la remorque, la chaloupe embouque le chenal, et s'avance en évitant avec autant d'adresse que de bonheur les icebergs libérateurs.Louis Boussenard (1847-1910)
Mais celui-ci, le coup porté, semblait uniquement occupé de sa barre de gouvernail, qu'il manœuvrait pour embouquer la baie.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Aussi, quelle explosion de colère, quand on les vit, avec leur habituel sans-gêne, venir un beau matin embouquer le canal pratiqué au prix de pareils efforts !Louis Boussenard (1847-1910)
La goélette a embouqué le chenal.Louis Boussenard (1847-1910)
Krusenstern n'embouqua pas ce détroit.Jules Verne (1828-1905)
Car c'est bien de l'amour qui leur tombe de partout au moment d'embouquer ce bras de mer qui les sépare encore du grand large.Ouest-France, Olivier CLERC, 06/11/2016
C'est en dernier qu'il l'a bouclée, hier, embouquant triomphalement le chenal d'arrivée, essoré par la solitude qui est une tempête de silence.Ouest-France, François SIMON, 16/03/2009
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021