embrasure

 

définitions

embrasure ​​​ nom féminin

Ouverture pratiquée dans un parapet pour tirer le canon.
Ouverture pratiquée dans l'épaisseur d'un mur pour recevoir une porte, une fenêtre.
Espace vide compris entre les parois du mur. L'embrasure de la porte.
 

synonymes

embrasure nom féminin

ouverture

[de fortifications] créneau, meurtrière

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'éloigna lentement, poigné, alla vers un groupe de jeunes gens qui formaient un petit parlement dans l'embrasure d'une fenêtre.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Au fond de la salle, dans l'embrasure d'une croisée, il y avait une femme debout contre la vitre, très occupée à regarder dehors.Alphonse Daudet (1840-1897)
Elle me reconnut dans l'embrasure d'une fenêtre, où j'avois été me placer pour la regarder.Madame de Staël (1766-1817)
Marguerite rougit vivement et alla s'asseoir devant son métier à tapisserie dans l'embrasure de la croisée.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
A la rectifier, chaque jour consacrez quelques minutes, dans votre voiture si lente et qui vous énerve, dans l'embrasure des fenêtres mondaines, tandis que passent les valseurs.Maurice Barrès (1862-1923)
Les siéges et les consoles étaient à l'avenant ; et, dans chaque embrasure de croisée, il y avait, enfermé dans d'épais rideaux, le mobilier doré d'un petit salon de conversation.Théodore de Banville (1823-1891)
L'on avoit construit deux tribunes dans l'embrasure des portes : le reste du salon étoit garni de gradins pour les seigneurs et les dames de la cour.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Squobb indiquait un autre personnage qui s'était retiré à quelques pas dans l'embrasure d'une porte.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
En attendant la fin du morceau, que le grand artiste jouait avec sa supériorité accoutumée, je restai dans l'embrasure d'une porte.Eugène Sue (1804-1857)
On trouvait alors l'unique porte, qui donnait accès au-dedans, et encore, à vrai dire, n'était-ce qu'une ancienne embrasure, modifiée à cet effet.Jules Verne (1828-1905)
Soudain, la porte s'ouvre brutalement, et son mari, le père des enfants, se tient debout dans l'embrasure.Europarl
Une bonne heure s'écoula dans un parfait recueillement, puis la silhouette du jardinier se profila dans l'embrasure de la fenêtre.André Theuriet (1833-1907)
L'ivrogne fit un bond, se coula par l'embrasure, traversa la cour et franchit la grille, avec une prestesse qui étonna le jeune homme.Daniel Lesueur (1854-1921)
En s'aidant des pieds et des mains, il pourrait aisément atteindre le cordon de pierre qui faisait saillie au-dessous de l'embrasure.Jules Verne (1828-1905)
Assis dans l'embrasure d'une fenêtre, et caché sous les plis onduleux d'un rideau de moire, je pouvais contempler à mon aise le jardin de l'hôtel où je passais la soirée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Auguste, battu, recula, alla de nouveau se réfugier dans l'embrasure de la fenêtre, où il appuya son front brûlant contre les vitres glacées.Émile Zola (1840-1902)
Dans l'embrasure, à ma droite, une jeune femme appuyait son coude ganté à la draperie de velours grenat ployée sur la balustrade.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il avait à peine gagné l'embrasure d'une fenêtre qu'au haut de l'escalier la porte fut ouverte et qu'une faible lueur éclaira la galerie.Maurice Leblanc (1864-1941)
Dans l'embrasure de l'unique fenêtre, garnie d'un rideau tricoté avec une sorte de laine en poil de martre, on voyait un tour et ses accessoires.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
S'il le croise à l'embrasure d'une porte, il le laisse passer le premier ; dans la rue, il lui cède le haut du trottoir.Félix Chapuis (1853-?)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMBRASURE » s. f.

Terme de Guerre. C'est l'ouverture par où on tire les canons, soit dans les casemattes, soit dans les batteries qui ne sont couvertes que de gabions, soit dans les parapets des murailles. Les embrasures doivent estre distantes entre elles de douze pieds, ouvertes par dehors de six pieds, & par dedans de trois. On les appelle aussi canonnieres.
 
En Architecture on appelle aussi l'embrasure des fenestres, les ouvertures qui sont entre les tremeaux des murs fort espais, dans lesquelles on fait les fenestres. Et particulierement il se dit de cet élargissement qui se fait en dedans, qui donne plus d'ouverture aux portes, aux fenestres, & aux abatjours, soit pour y recevoir plus de lumiere, soit pour y donner plus de jeu aux battants des portes & aux volets.
Le mot du jour Démerdentiel Démerdentiel

« — Chez vous la rentrée ça sera en distanciel ou en présentiel ?  — Plutôt en démerdentiel... » (@1HommeAzerty, twitter, 19 août)

Laélia Véron 14/10/2020