endormi

 

définitions

endormi ​​​ , endormie ​​​ adjectif et nom

Qui est en train de dormir. —  Où tout semble en sommeil. Dans la ville endormie.
au figuré Dont l'activité est en sommeil. Volcan endormi.
Indolent, inerte. Un élève endormi. —  nom Des endormis.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De temps en temps, elle se retourne et jette un regard sur un homme endormi dans un fauteuil.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
En foi de quoi, ne faites plus l'endormi, et ouvrez vos deux oreilles toutes grandes....Paul Féval (1816-1887)
Alors il reprit cette marche monotone et lugubre qui troublait dans ses rêves et réveillait en sursaut l'homme endormi au-dessous de lui.Victor Hugo (1802-1885)
Les yeux aux lueurs desquels il s'était si souvent endormi, il n'en retrouvait plus la douceur.Henry Murger (1822-1861)
Elle hésita, il insista plus fortement, et, s'appuyant sur ses anciens droits, il allait l'attirer dans ses bras ; elle lui désigna d'un geste l'enfant endormi.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Je devins comme somnambule : la nuit, tout endormi, je me levois sur mon séant, et, les yeux entr'ouverts, je récitois à haute voix les leçons que j'avois apprises.Jean-François Marmontel (1723-1799)
En tout cas, ainsi qu'on va le voir, un voyageur endormi ne laisse pas d'être exposé, lorsqu'un guariba le surprend dans cette situation et hors d'état de se défendre.Jules Verne (1828-1905)
On est fou, on est ivre, on est heureux de s'être endormi dans la fange et de se réveiller dans les cieux...Albert le Roy (1856-1905)
La ville est déserte et muette, tout le monde paraît endormi à neuf heures du soir.George Sand (1804-1876)
Sur le devant de la voiture était assis un gentilhomme, à la mine fière et sévère, qui ne souriait que lorsque son regard s'arrêtait sur l'enfant qui semblait endormi.Louise Colet (1810-1876)
Éveillé, il ne pensait qu'à la grande tulipe noire ; endormi, il ne rêvait que d'elle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Michele s'approcha sur la pointe du pied, comme s'il eût eu peur d'éveiller un homme endormi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De garde à bord depuis la veille, je m'étais endormi très tard, dans ma chambre glaciale aux murailles de fer.Pierre Loti (1850-1923)
Je suis venu hier, je suis venu cette nuit, je vous ai trouvé endormi toujours, toujours...Paul Féval (1816-1887)
Au moment où le rayon de lune vint se superposer, pour ainsi dire, à cette clarté intérieure, l'évêque endormi apparut comme dans une gloire.Victor Hugo (1802-1885)
Le quai entrevu était aussitôt retombé aux ténèbres, et un formidable coup de tonnerre avait ébranlé le quartier endormi.Émile Zola (1840-1902)
Il était à peine assis, que l'ancien député éclata en paroles violentes, dans les cahots du fiacre, dont le cheval avait repris son trot endormi.Émile Zola (1840-1902)
Cette chambre ressemblait vaguement à celle où il s'était endormi dans les bras de sa mère.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Sur l'eau flottaient des brumes : avides de lumière autant qu'amoureuses de l'onde, elles tiraient vers le ciel et trempaient leurs gazes dans le fleuve endormi.Eugène Demolder (1862-1919)
Tout à coup le même long soupir d'enfant endormi dans un sanglot se fit entendre au fond de la chambre.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020