endormi

définitions

endormi ​​​ , endormie ​​​ adjectif et nom

Qui est en train de dormir. —  Où tout semble en sommeil. Dans la ville endormie.
au figuré Dont l'activité est en sommeil. Volcan endormi.
Indolent, inerte. Un élève endormi. —  nom Des endormis.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De temps en temps, elle se retourne et jette un regard sur un homme endormi dans un fauteuil.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
En foi de quoi, ne faites plus l'endormi, et ouvrez vos deux oreilles toutes grandes....Paul Féval (1816-1887)
Alors il reprit cette marche monotone et lugubre qui troublait dans ses rêves et réveillait en sursaut l'homme endormi au-dessous de lui.Victor Hugo (1802-1885)
Les yeux aux lueurs desquels il s'était si souvent endormi, il n'en retrouvait plus la douceur.Henry Murger (1822-1861)
Elle hésita, il insista plus fortement, et, s'appuyant sur ses anciens droits, il allait l'attirer dans ses bras ; elle lui désigna d'un geste l'enfant endormi.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Je devins comme somnambule : la nuit, tout endormi, je me levois sur mon séant, et, les yeux entr'ouverts, je récitois à haute voix les leçons que j'avois apprises.Jean-François Marmontel (1723-1799)
En tout cas, ainsi qu'on va le voir, un voyageur endormi ne laisse pas d'être exposé, lorsqu'un guariba le surprend dans cette situation et hors d'état de se défendre.Jules Verne (1828-1905)
On est fou, on est ivre, on est heureux de s'être endormi dans la fange et de se réveiller dans les cieux...Albert le Roy (1856-1905)
La ville est déserte et muette, tout le monde paraît endormi à neuf heures du soir.George Sand (1804-1876)
Sur le devant de la voiture était assis un gentilhomme, à la mine fière et sévère, qui ne souriait que lorsque son regard s'arrêtait sur l'enfant qui semblait endormi.Louise Colet (1810-1876)
Éveillé, il ne pensait qu'à la grande tulipe noire ; endormi, il ne rêvait que d'elle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Michele s'approcha sur la pointe du pied, comme s'il eût eu peur d'éveiller un homme endormi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
De garde à bord depuis la veille, je m'étais endormi très tard, dans ma chambre glaciale aux murailles de fer.Pierre Loti (1850-1923)
Je suis venu hier, je suis venu cette nuit, je vous ai trouvé endormi toujours, toujours...Paul Féval (1816-1887)
Au moment où le rayon de lune vint se superposer, pour ainsi dire, à cette clarté intérieure, l'évêque endormi apparut comme dans une gloire.Victor Hugo (1802-1885)
Le quai entrevu était aussitôt retombé aux ténèbres, et un formidable coup de tonnerre avait ébranlé le quartier endormi.Émile Zola (1840-1902)
Il était à peine assis, que l'ancien député éclata en paroles violentes, dans les cahots du fiacre, dont le cheval avait repris son trot endormi.Émile Zola (1840-1902)
Cette chambre ressemblait vaguement à celle où il s'était endormi dans les bras de sa mère.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Sur l'eau flottaient des brumes : avides de lumière autant qu'amoureuses de l'onde, elles tiraient vers le ciel et trempaient leurs gazes dans le fleuve endormi.Eugène Demolder (1862-1919)
Tout à coup le même long soupir d'enfant endormi dans un sanglot se fit entendre au fond de la chambre.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 28/06/2021