endurant

définitions

endurant ​​​ , endurante ​​​ adjectif

Qui a de l'endurance. ➙ résistant.

synonymes

endurant, endurante adjectif

résistant, dur, dur au mal, costaud (familier), dur à cuire (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Peu d'hommes sont plus actifs et plus forts, endurant aussi bien le froid glacial des montagnes que la chaleur embrasée des plaines.Jules Verne (1828-1905)
Mais ce quadrupède n'était pas endurant ; il mord notre homme au petit doigt.Claude Tillier (1801-1844)
L'interrogatoire finit là pour cette fois, mais il recommença le lendemain avec une insistance bien propre à faire perdre patience à l'homme le plus endurant.Hector Berlioz (1803-1869)
Mais il ne fallait pourtant pas provoquer son caractère, susceptible et peu endurant.Adolphe Thiers (1797-1877)
Celui que je préfère est aujourd'hui le meilleur, c'est le paysan bien portant ; il est grossier, rusé, opiniâtre et endurant ; c'est aujourd'hui l'espèce la plus noble.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Certes, le jeune peintre avait bien des raisons d'être endurant et patient ; il s'était bien juré de rester calme, quoi qu'il arrivât, mais le tempérament l'emporta.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je n'ai jamais été très-endurant, et à ce moment-là, après toutes les émotions qui me secouaient depuis le matin, j'étais dans une exaltation qui me transportait hors de moi-même.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cependant, ce personnage peu endurant n'épargna pas les signes et les paroles de mécontentement – les signes surtout, car il ne paraissait pas être loquace.Jules Verne (1828-1905)
Le paysan berrichon est endurant jusqu'à un certain moment où il fait bon d'y prendre garde.George Sand (1804-1876)
Ces deux individus étaient probablement d'un caractère peu endurant, car ils se retournèrent vivement et adressèrent des reproches assez durs au guérillero.Gustave Aimard (1818-1883)
Une fois, après une quête prolongée et infructueuse, la nuit nous surprit dans un quartier désert, et nous dûmes bivaquer sur des rochers, en endurant la faim.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
L'interrogatoire finit là pour cette fois, mais il recommença le jour suivant avec une insistance bien propre à faire perdre patience à l'homme le plus endurant.Hector Berlioz (1803-1869)
Peut-être n'eût-il pas été si endurant s'il avait entendu le dialogue qui venait d'avoir lieu dans une langue qu'il ne comprenait pas bien.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Comme aucun des deux n'avait le caractère endurant que d'ailleurs ils avaient des habitudes de bonne compagnie, ils en furent bientôt à se déclarer nettement qu'ils se brouillaient à jamais.Stendhal (1783-1842)
Tampon, patron peu endurant ; la nuit, il dormait à poings fermés dans une soupente située au sixième étage de la maison même où habitait son patron.Jules Girardin (1832-1888)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENDURANT, ANTE » adj.

Patient, qui souffre plusieurs choses sans murmurer. Cet homme est altier & peu endurant.
Le français des régions Bugne Bugne

D’un bout à l’autre de l’Europe, les recettes de pâtisseries bien grasses et bien sucrées que l’on déguste au cours de la période du carnaval changent de nom d’une région à l’autre.

04/02/2021