enfantement

 

définitions

enfantement ​​​ nom masculin

Fait d'enfanter. ➙ accouchement.
 

synonymes

enfantement nom masculin

accouchement, couches, parturition

[littéraire] création, élaboration, gestation, production

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Prise des douleurs de l'enfantement, elle se retirera dans quelque coin, se délivrera elle-même et retournera aussitôt à ses accablantes occupations.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
En vérité, j'ai suivi mon chemin à travers cent âmes, cent berceaux et cent douleurs de l'enfantement.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Dès le lendemain de sa proclamation, ils avaient redouté le fruit de leur enfantement, comme une mère qui serait accouchée d'un monstre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Pour que le créateur soit lui-même l'enfant qui renaît, il faut qu'il ait la volonté de celle qui enfante, avec les douleurs de l'enfantement.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Ces gens-là présentent le cas inverse de la montagne qui enfanta une souris : ce sont des souris qui s'imaginent être dans le travail d'enfantement d'une ou plusieurs montagnes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il pouvait même se dispenser de se mettre à sa fenêtre, les voix du dehors traversaient les murs, lui apportaient le cri d'enfantement des sociétés nouvelles.Émile Zola (1840-1902)
Ici, ce fut bien pis : il passa dans la génération, et la pauvre sibylle continua son malheur par l'enfantement.Jules Michelet (1798-1874)
Jamais, chez moi non plus, les désirs que vous causez ne vont jusqu'à celui de l'enfantement.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
La jeune mère sentant ses entrailles se tordre dans les souffrances de l'enfantement doit éprouver une angoisse pareille.Arsène Bessette (1873-1921)
Oui, j'aime ces choses, malgré leur folie, parce qu'elles sont la volonté d'un artiste, et que dans leur incohérence même on sent l'enfantement d'un esprit qui n'a rien de vulgaire.Émile Zola (1840-1902)
Il lui faut prendre force pour ce long enfantement qui ne durera pas neuf mois, mais quinze ou vingt ans peut-être.Jules Michelet (1798-1874)
Les femelles, dans la mêlée, lâchaient de leurs entrailles un enfantement continu de nouveaux combattants.Émile Zola (1840-1902)
Seule, au milieu de la nuit, pendant que sa fille reposait auprès d'elle, elle ressentit les vives douleurs de l'enfantement.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Les poèmes aperçus, il les coucherait en rut sur le papier, et plus beaux, et plus sanguins, et plus riches dans leur enfantement que dans leur conception.Louis Dumure (1860-1933)
Nous ne voyons pas à l'origine des peuples anciens les fluctuations et les luttes qui marquent le pénible enfantement des sociétés modernes.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Il est appelé à sentir confusément la vie, à ne pas trop la comprendre ; c'est la condition même de l'enfantement des œuvres.Remy de Gourmont (1858-1915)
Les grands hommes de ce temps-là écrivaient seulement l'histoire des idées, et se souciaient peu de nous initier aux misères humaines de l'enfantement des empires.Éliphas Lévi (1810-1875)
Il n'y a au monde qu'une œuvre digne d'un homme, l'enfantement d'une vérité à laquelle on se livre et à laquelle on croit.Hippolyte Taine (1828-1893)
Est-ce la cité, est-ce la souris qui va sortir de ce pénible et long enfantement ?George Sand (1804-1876)
Contemplons à loisir cette image charmante de la rêverie maternelle, du second enfantement par lequel elle achève cet invisible objet d'amour, ce fils inconnu du désir.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENFANTEMENT » s. m.

C'est la production & la sortie d'un foetus parfait & entierement accompli hors du ventre de la mere, soit qu'il sorte mort, ou vif. L'enfantement naturel, selon les Medecins, doit avoir trois conditions : la premiere, que l'enfant & la mere s'efforcent autant l'un que l'autre à sortir, ou à le faire sortir : la seconde, qu'il vienne au monde la teste la premiere, qui est la posture naturelle : la troisiéme, qu'il soit prompt & aisé, & sans accidents. Car quand un enfant se presente les pieds devant, ou en travers, ou en double, ce n'est plus un enfantement naturel, & les Latins appellent ces enfants, agrippae, comme qui diroit aegrè parti. On appelle enfantement legitime, celuy qui vient justement à son terme ; & illegitime, celuy qui vient ou plustost, ou plus tard, comme celuy de huit mois. L'enfantement des femmes se fait à 7. à 8. à 9. à 10. & à 11. mois, & non plus tard.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020