Email catcher

enraciné

Définition

Définition de enraciné ​​​ , enracinée ​​​ adjectif

Fixé par des racines. Arbuste enraciné dans la muraille.
au figuré Fixé profondément, solidement (dans l'esprit, le cœur). Des préjugés bien enracinés. ➙ tenace.

Synonymes

Synonymes de enraciné, enracinée adjectif

ancré, tenace, vivace

Exemples

Phrases avec le mot enraciné

Mais le duopole enraciné des partis dominants et les règles d'amendement de la constitution rendent une telle réforme quasi impossible.Ouest-France, Marie-Christine Bonzom, 16/10/2020
Et quoi de plus rassurant que de s'adosser à un bon gros chêne, solidement enraciné ?Ça m'intéresse, 16/01/2019, « En quoi la forêt est-elle une thérapie ? »
C'était un préjugé enraciné au moyen âge, qui voulait que l'usage de la chair humaine causât des maladies aiguës, épidémiques et pestilentielles.Paul Lacroix (1806-1884)
Comment nier que la société démocratique doive conjuguer l'égalité politique du citoyen avec les aspirations de l'individu enraciné dans une histoire et une culture particulières ?Études, 2004, Dominique Schnapper (Cairn.info)
Ignorante du danger qu'elle court, elle ne s'aperçoit qu'elle aime... que lorsque l'amour est à jamais enraciné dans son cœur...Eugène Sue (1804-1857)
C'est par trois routes montantes et une mer de virages que l'on accède à ce petit îlot de calme enraciné en pleine terre.Ouest-France, 06/02/2021
En découle une redéfinition du rapport à la communauté politique : le sentiment patriotique, enraciné dans l'estime de soi, devient le fondement d'une émancipation.Critique internationale, 2013, Myriam Désert (Cairn.info)
Il est enraciné à la fois dans le droit mais également dans la pratique.Les Champs de Mars, 2007, Frédéric Coste (Cairn.info)
Puis il essaya, pour ne point renoncer à ses illusions, à son amour déjà si fortement enraciné, de chercher quelque justification dans le hasard.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il s'agit d'un drame humain profondément enraciné dans le concret de la vie quotidienne de trois couples qui rencontrent des difficultés.Ouest-France, 14/06/2014
Il y revint fortement enraciné dans la vie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Pas le moins du monde ; le sophisme des ricochets était trop enraciné dans leur tête.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Dans une seconde partie, nous proposerons un modèle conceptuel d'impact de savoir enraciné sur la trajectoire organisationnelle.Revue management et avenir, 2010, Dorota Leszczy?ska (Cairn.info)
L'avantage d'un scrutin uninominal, c'est qu'un candidat enraciné peut exister et être élu sans un parti politique.Ouest-France, David DUPRÉ, 29/05/2017
Ensuite, le renouveau s'est enraciné dans un terroir et a suivi une trajectoire spécifique.Politique africaine, 2014, Éric Morier-Genoud (Cairn.info)
Selon l'étude, la similarité des appels montre que le cri d'alerte est un réflexe physiologique enraciné dans l'histoire évolutive de ces singes.Ouest-France, 27/05/2019
Ce système est par trop enraciné pour cela.Europarl
Entre le citadin enraciné de plus ou moins longue date et les nouveaux arrivants, le vivre ensemble n'était certes pas aisé.Population, 2021, Isabelle Seguy (Cairn.info)
Bien que profondément enraciné dans notre culture, ce mode relationnel entre de plus en plus en contradiction avec les attentes des salariés.Capital, 08/11/2013, « Chef et salarié, une relation déséquilibrée et immature très française »
Le retour au pays a en effet enraciné son destin.Ouest-France, 18/10/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.